Durant la grande famine en Irlande, 2 jeunes gens s’aiment passionnément. Ils sont pauvres et rêvent de jours meilleurs dans des contrées lointaines. Pour subsister, Mickael distille clandestinement le whisky. Il est accusé de vol de matières premières et condamné au bagne en Australie. Emprisonné et enchaîné il est arraché à sa patrie et à son grand amour Marie Kathleen enceinte de lui. Marie Kathleen  est contrainte d’épouser un homme cruel, cupide et malhonnête pour donner un père à son futur enfant et sauver son honneur. Mickael est emprisonné en Australie, Kathleen part avec son mari pour la Nouvelle Zélande.

Tous 2 vivront des aventures palpitantes en rencontrant sur leurs chemins respectifs des hommes et des femmes qui bouleverseront leurs existences, renforceront leurs personnalité. Mickael et Marie Kathleen vont ils se retrouver ? Leur amour aura t-il résisté à une longue séparation et aux épreuves ?

De bonnes raisons de le lire

C’est un roman d’aventures mais surtout d’amour, indubitablement…mais pas seulement. Sur un fond historique documenté, la grande famine irlandaise de 1846, la domination des puissants fortunés sur les désargentés, le bagne d’Australie, les conditions de détention,  vous découvrirez aussi à travers des personnages passionnés et fiers,  l’Irlande, l’Angleterre, la Nouvelle Zélande et son peuple originel les Maoris. C’est donc aussi un récit qui vous permettra d’améliorer vos connaissances sur l’existence, les coutumes, les croyances, le comportement de nos semblables proches ou lointains durant cette période et dans ces parties du monde. Si vous avez visionné au moins 2 fois « Autant en emporte le vent » ou mieux, si vous avez lu le livre de Margareth Mitchell, vous apprécierez à coup sûr « Les rives de la terre lointaine » de Sarah LARK. La lecture terminée, il reste dans la mémoire, des images pleines de couleurs, une envie de voyage et quelques mots étranges, ceux des Maoris.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire