Dans les années 70, ils s’appelaient Stryper : un groupe ricain originaire d’Orange County en Californie. Un lieu très étrange pour développer cette hystérie à la fois religieuse et électrique, qui a poussé des glameurs à fond dans le hair-metal et les solos de shredders d’Eddie Van Halen à chanter leur foi chrétienne déguisés en abeilles de cuir. Vous vous dites que c’est étrange, pourtant c’est bel et bien vrai, c’est arrivé en 1984, et le maxi s’appelait « The Yellow and Black Atack ». Il y avait deux données très importantes, lors de la sortie de ce disque : oui, ça ne parlait pratiquement que de Dieu, en long en large et en travers, et oui, ça jouait vraiment très bien. Le groupe des frères Sweet était lancé sur les rails, si bien qu’à ce premier effort succèdera « Soldiers under command », disque d’or, qui suivi d’un second album qui restera dans les annales de l’industrie puisque « To Hell with the Devil » sera lui, disque de Platine. Et avec des chansons qui ont pour titre « The Way », « More than a man » ou « Calling on you », il fallait le faire. Il paraît que l’Amérique est puritaine et hyper catholique, alors bon….un groupe qui balance des bibles dans le public déguisés en abeilles de club libertin, c’était une bonne idée.

Il se trouve que Stryper a fait des émules, même si le style musical n’a plus grand chose à voir avec le glam racé du combo fondateur. Les néo-métalleux des années 2000 auront eu le plaisir de chanter les louanges du seigneur en écoutant le très médiatique groupe P.O.D.. Tout les amateurs se souviendront du hit « Youth of the Nation », matraqué à mort sur les ondes d’MTV en 2001. Le single de l’album « Satellite » « Alive », est l’un des clips les plus diffusés de l’année sur la chaîne musicale américaine. Et comme en plus le groupe a eu la bonne idée de sortir son disque le 11 septembre, il est certes passé inaperçu les premiers jours, mais la vidéo de « vivant(sic) » a rapidement trouvé un écho inespéré.

De plus en plus brutal

Ce qui est très amusant avec le rock chrétien, c’est qu’en suivant son évolution, on se rend copte que la musique développée pour évoquer le petit Jésus est de plus en plus violente. Aujourd’hui, ce sont les groupes de Christian-Core qui tiennent la baraque, et là, on envoie du très sauvage, avec des hurlements, des blast-beats, des riffs accordés en drop de La (comme Korn, gras, sauf que ça joue 15 fois plus vite). Des groupes comme les cinglés de White Chapel, par exemple, ou As I Lay Dying (et son chanteur condamné à de la prison ferme pour avoir cédé à la folie causée par la prise de stéroïdes – il a essayé de faire assassiner sa femme). Certains groupes de mouvances comme le Death-Core ou le White Metal (aussi appelé Unblack Metal, par opposition au Black Metal qui adore souvent Satan) portent même des noms aussi incroyables que leurs homologues malfaisants, puisque le plus connu est probablement le groupe australien Mortification.

Certains artistes ont même carrément dû modifier la trajectoire d’une carrière brillante pour aler donner leur voix à leur seigneur. Neal Morse a quitté le groupe qui marchait très bien Spock’s Beard (dans lequel il faisait pratiquement tout) pour poursuivre une carrière solo très prolifique. Le guitariste de Korn, Head, a même un temps quitté la super-production de Jonathan Davis pour consacrer sa vie à Jesus-Christ, son sauveur (texto). Il est aujourd’hui revenu dans Korn.

Certains musiciens qui sont très religieux, sont plus détendus avec le sujet et continuent de jouer de la musique sans interruption depuis leur rencontre avec la bible : Nicko MacBrain d’Iron Maiden, Pete Sandoval de Morbid Angel, le batteur immense Grgg Bissonette (Toto, David Lee Roth, Joe Satriani, et surtout le multi-platine Spernatural de Carlos Santana). Même Kanye West s’y est mis, alors si même le futur président des USA est dans le game…

Articles similaires

Une réponse

  1. Anna

    Ces groupes dont vous parlez ne dont pas cathos. Ils sont protestants…pour la plupart.

    Je crois que parmi les metalleux chrétiens vous pouvez ajouter Rob Halford , Dee Snyder (Twisted Sister) , l’ex-chanteur de Diamond Head et beaucoup d’autres qui ne s’épanchent pas forcément sur le sujet.

    Il y a des festivals de métal chretien depuis longtemps …même en Europe. Mais pas en France.

    Répondre

Laisser un commentaire