Des Ciné-conférences Histoire de l’Art, il fallait y penser, Emma Picq l’a fait. Et il suffit de voir le succès remporté par le premier rendez-vous le 20 septembre dernier pour l’avant-première du film « Cézanne et moi » qui a rempli la plus grande salle du Lido à Saint-Raphaël, pour savoir que l’idée a trouvé son public en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. On y était, on a adoré. Le concept, le conférencier,… et le film pour ne rien gâcher ! La bonne nouvelle, c’est que ça continue depuis. Alors, ça vous dirait de vous faire une toile avec des peintres ?

Une « pointure » de l’Histoire de l’Art

Les ciné-conférences Histoire de l’art, au Lido à Saint-Raphaël ou au Vox à Fréjus, on les doit à un trio qui s’est bien trouvé : le big boss Jean-Marie Charvet, prolixe en initiatives en tous genres pour que continue de (bien) vivre son cinéma fréjusien labellisé d’art et d’essai ; sa douce et néanmoins énergique compagne, l’artiste Emma Picq, bien connue pour le dynamisme de son « Atelier d’Emma » rue Safranié ; et last but not least, celui qui fut son professeur d’Histoire de l’Art à l’époque de sa formation, l’Universitaire Christian Loubet. Ces deux derniers se sont retrouvés récemment par hasard, et on ne peut que s’en réjouir, car Christian Loubet, il ne nous a pas fallu plus d’une séance de 40 minutes en prélude au film « Cézanne et moi » pour comprendre que c’est un peu la « Rolls » de l’Histoire de l’Art. Sentiment confirmé par l’instigatrice de cette aventure : « Christian est très demandé et du coup très pris. Je lui ai proposé cette collaboration un peu au culot quand je l’ai retrouvé, car au fond je n’étais pour lui qu’une étudiante parmi d’autres dans l’amphi. Il a été emballé par l’idée, et je crois que l’originalité d’une salle de cinéma comme espace de conférence l’a séduit ». Et grand bien lui en a pris, car il est, sans aucun doute, l’homme de la situation. Son expertise s’entend d’une phrase à l’autre. Pour autant, il reste concis, précis dans son propos, et ne se départit pas de son humour. Bref, il capte l’attention et finit par captiver tout court. Quand le film commence, on en connaît le héros comme un vieil ami, et on quitte la salle avec ce sentiment d’être plus savant qu’à l’arrivée, en tout cas moins ignorant ! Le tout pour 10€ maximum, 8 si on est étudiant ou abonné.

Des formules avec ou sans ciné

Le concept des ciné-conférences Histoire de l’Art se décline autour de deux formules : avec ou sans ciné. Formule avec (ciné) et une conférence-préambule d’une quarantaine de minutes à l’occasion de sorties nationales comme « Cézanne et moi » en septembre dernier, mais aussi à venir « Edward Munch, la danse de la vie » de Peter Watkins le 19 novembre prochain (Le Vox) et « Le mystère Jérôme Bosch » de José Luis Lopez-Linares le 17 décembre. Un film qui tombe à pic, car on s’est laissé dire que Christian Loubet est justement un spécialiste passionné de Jérôme Bosch. A bon entendeur… Et aussi la formule sans (ciné) mais avec une vraie conférence en lien pour le coup avec l’actualité des arts. Rendez-vous est pris (et donné) en ce cas le dimanche matin à 10h au Lido, comme cette prochaine rencontre le 4 décembre sur « Magritte ou la duplicité des images » tandis que l’exposition « Magritte, la trahison des images » suit quant à elle son cours jusqu’au 23 janvier au Centre Pompidou à Paris. Bref, les artistes-peintres ont la côte dans les salles obscures de l’agglo. Et pas que. Car comme nous l’a confié Emma, l’initiative se déploie progressivement sur le territoire de communes voisines et plus lointaines, dans les cinémas de la famille Charvet, à Sainte-Maxime, Mandelieu, Menton,… avec un Christian Loubet toujours enthousiaste et passionnant, et un public toujours conquis. Comme quoi, l’essayer, c’est l’adopter. Alors, une suggestion juste comme ça : essayez.

  • Conférence + Ciné « Edward Munch, la danse de la vie », Samedi 19 novembre à 19h, Le Vox
  • Conférence Histoire de l’Art « Magritte ou la duplicité des images », Dimanche 4 décembre à 10h, Le Lido

 Conférence + Ciné « Le mystère Jérôme Bosch », Samedi 17 décembre à 20h, Le Vox

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire