On est nombreux à connaître assez mal l’endroit où l’on vit. Parce qu’on est très bien à la maison, souvent, et qu’on en sort surtout pour aller bosser, hélas. Pour ce dernier numéro de l’année, nous avons voulu vous faire un petit cadeau pour Noël. Notre façon à nous de contribuer, modestement mais gratuitement comme toujours, à votre bonheur. Donc nous vous invitons, jusqu’au 24 décembre, à découvrir 24 choses à faire absolument en 2017 quand on habite dans la Cavem, et qu’on ne s’est jamais trop intéressé à ce qui se passe dehors. On ne jette la pierre à personne, on sait très bien que tout n’est pas toujours très bien promotionné, que certains événements passent à l’as, que vous n’avez pas le temps de faire tout ce que vous voulez, et que vous occuper de vos enfants est une montagne de souffrance (si, on le sait, faites-nous confiance). Nous, on fait plein de choses parce que ça fait partie de notre métier. Alors comme vous avez 365 jours devant vous pour piocher parmi ces 24 expériences que l’on vous souhaite rafraîchissantes, instructives, relaxantes, etc., on va essayer de vous proposer le meilleur de notre lieu de vie à tous, même si on n’a pas tout testé non plus. Mais au moins, on partage ! Et en prime, on vous les classe par mois, comme ça vous pouvez carrément prendre rendez-vous !

Janvier

Idée numéro 1 : Prenez une carte à la Médiathèque

Parce que ça ne coûte presque rien, surtout si vous êtes résident dans la ville où est installée ladite médiathèque. A titre d’exemple, l’inscription à la Médiathèque Villa-Marie de Fréjus ne coûte que 5 euros par an pour les locaux, c’est gratuit pour les moins de 18 ans. Et si vous n’êtes pas de Fréjus mais que le charme considérable de ce taureau sur le balcon vous fait chavirer, c’est 9 euros. C’est plus ou moins pareil au Centre Culturel de Saint-Raphaël, et dans les deux cas, vous entrerez dans un monde formidable où des milliers de livres, de disques et de films sont en accès certes réglementé, mais suffisant, largement, pour vous en mettre jusque-là. Légalement, en plus.

Idée numéro 2 : Faites les soldes comme des grands malades

Les vrais soldes, ce sont ceux d’hiver. C’est ce que vos mères vous ont toujours dit, non ? Avec des boutiques toujours plus en alerte et en concurrence avec Internet, les magasins de fringues de l’agglomération fracassent vraiment les prix pour écouler du stock. Et en général, pas de stock pré-commandé pour l’après-fêtes, quand on consomme local, on se fait rarement avoir. Pensez-y.

Février

Idée Numéro 3 : Allez au théâtre

Forum, Palais des Congrès ou Espace Victor Hugo, depuis deux ans maintenant, le nouveau virage pris par Aggloscènes est plus que convaincant. Des spectacles vraiment fantastiques, des choses qu’on ne voit pas partout, dans des lieux qui gagnent vraiment à être connus par ceux qui n’y ont jamais mis les pieds, et ils sont nombreux. Un opéra, ou un concert classique, en live, c’est génial. Et en Février, y a. Alors comme dehors il fera probablement un temps à changer la batterie de la Citroën Saxo…

letheatre

Idée numéro 4 : Choisissez un bon resto pour la Saint-Valentin

De là à dire que les bons restos sont ceux qui nous distribuent… Plus sérieusement, il y a dans le coin une excellente offre de milieu de gamme qui n’a pas grand chose à envier à des tables qui font saigner le portefeuille. Surtout que l’hiver, il n’y a pas de touristes à piéger. N’imaginez pas que certains coins sont complètement fermés comme Port-Fréjus ou Santa-Lucia, faute grave. Les restaurateurs sont ouverts, et s’ils sont là l’hiver, c’est qu’ils bossent mieux que correctement. Pas la peine d’aller se ruiner à Cannes pour bien manger en amoureux.

Mars

Idée numéro 5 : Faites un tour à l’hôpital

Oui, sans rire. Parce que c’est mars bleu, que le cancer colo-rectal c’est grave, et qu’il faut se faire dépister quand on a dépassé 50 ans. Et aussi parce que depuis quelques années, le service comm’ de l’hôpital intercommunal fait tout son possible pour donner à mars bleu et octobre rose un petit côté didactique et sympa qui vaut le coup d’œil. Donc allez-y, informez-vous, rassurez-vous, et restez en bonne santé.

Idée numéro 6 : Tentez la poésie

C’est surtout à Fréjus que ça se passe avec le printemps des poètes. En général l’Office de Tourisme propose tout un tas de choses vraiment divertissantes, qui n’ont la poésie que comme tronc commun, mais qui débouchent sur beaucoup d’événements vraiment singuliers.

Avril

Idée numéro 7 : Ne passez pas votre tour le 23 avril

C’est le jour du premier tour de l’élection présidentielle. Et cette fois plus que jamais, l’offre est vaste. Vous savez ce qu’on dit : « le premier tour, c’est le moment de voter pour ses idées. » Il sera toujours temps de choisir un moindre mal, en cas de minorité, le 7 mai. Alors peu importe pour quelles idées, classiques, réac, d’arrière-garde, saugrenues, délétères, hallucinées, ou progressistes à l’envers vous voulez voter, le 23 avril, c’est le moment. C’est votre droit, ne le laissez pas aux autres.

Idée numéro 8 : Réfléchissez bien

Avant de mettre en oeuvre l’idée numéro 7, soyez bien sûrs de ce que vous faites, la prochaine fois que vous pourrez choisir, on sera quand même en 2022, c’est le futur, le vrai.

photo-prseidentielles-2017

Mai

Idée numéro 9 : Allez voir des rencontres sportives

C’est au mois de mai que tout se joue ! Et ici, on n’est pas des pauvres en matière de clubs de haut niveau. Saint-Raphaël a deux équipes au plus haut niveau national, qui jouent chaque année pour le titre ou des accessits à l’Europe. Le hand masculin et le volley féminin n’ont jamais été aussi forts. Fréjus fait de très belles choses en volley masculin. Le foot est un peu en dedans ces derniers temps, mais la fin de saison sera peut-être synonyme d’un retour en National, et si c’est le cas, le stade Louis Hon sera blindé et festif ! Palais des sports Krakowski, Salle Pierre Clère, gymnase de Sainte Croix, voilà pour les hot-spots. Et surtout, c’est toujours pour un tarif dérisoire.

Idée numéro 10 : Faites un barbecue sauvage devant le Colisée à St-Raphaël

On déconne, c’est interdit. Mais sachez jusque qu’en mai 2017, on fêtera les deux ans de l’ouverture de cet endroit sordide, qui avait à l’époque inauguré avec force pognon, en attirant pour des sommes débiles le plus ou moins sympathique Mickaël Youn, et l’insipide et pourtant « patronne de la nuit…tu parles » Tara MacDonald, venue mixer on ne sait trop quoi pour on ne sait trop qui. Trois mois plus tard, on n’en parlait plus, de ces conneries.

Juin

Idée numéro 11 : Guettez la soirée We Are The Nineties du Mas des Escaravatiers

Tout simplement parce que c’est l’une des meilleures soirées de l’année dans toute la Cavem. Ou quand un lieu prévu pour 1000 accueille, en flux « roulant » (avec les entrées et sorties) plus de 1500 personnes nostalgiques des années 90, avec simplement des DJs et un lieu super chouette. Il en faut peu pour être heureux, WATN vous rendra ce service, garanti sur facture.

Idée numéro 12 : Prenez un abonnement au cinéma

Pourquoi en juin ? Parce qu’il fait 1500 degrés dehors et que les 10 salles de cinéma de l’agglomération sont toutes climatisées. En plus, on est juste après le festival de Cannes qui annonce parfis quelques merveilles qui débarquent en masse sur les écrans. Et puis c’est votre dernière chance de voir de bons films avant les blockbusters tout moisis de l’été.

Juillet

Idée numéro 13 : Faites la tournée des glaciers

L’an dernier on a été pris à notre propre jeu. En voulant faire un sujet sur les glaciers de Port-Fréjus, il a fallu qu’on repasse par la Case Départ, mais sans demander notre reste, les uns ayant mal vécu qu’on ne vienne pas les voir, parce qu’ils ne s’entendaient pas bien avec leurs concurrents. Le résultat, c’est qu’on a bouffé de la glace pendant quinze jours, et qu’on s’est régalés, parce qu’à Port-Fréjus (et ailleurs aussi, ne vous méprenez-pas), on sait bosser. Et posez-leur des questions, les meilleurs sont ceux qui vous expliquent comment c’est fait !

Idée numéro 14 : Essayez des sports de riches

Entendez par là, testez des disciplines qui nécessitent un équipement que vous ne pouvez pas vous acheter, simplement parce que ce qui compte, c’est surtout d’essayer une fois ! On peut très bien essayer le wake-board, le ski nautique, le jet-ski, même le fly-board, à deux pas de chez nous, lors de séances d’initiations qui valent vraiment le détour. Y a pas que Lagaf’ qui a le droit de faire l’idiot sur l’eau, si ?

Août

Idée numéro 15 : Tentez le naturisme

Et pourquoi pas ? Sachez que par chez nous, il y a du côté de St-Aygulf une plage, les Esclamandes, juste à côté du Mas d’Estel, qui est une plage de spécialistes. Pour être intégré, il suffit d’être courtois. C’est une question de volonté, un besoin intérieur, ils vous expliqueront. Et pour les plus téméraires, il y a aussi des randonnées, avec les Randonneurs Nus de Provence, qui vont même se promener à poil du côté du Lac de St-Cassien. On vit une époque formidable, parfois.

Idée numéro 16 : Faites de vos journée vos meilleures soirées

Et oui, quand certains établissements de nuit se creusent les méninges pour vous proposer des activités sympas le jour, comme par exemple des parties de pétanque ou des jacuzzis sur les terrasses des boîtes de nuit. Ouais ça existe, et ouais c’est à Fréjus (et y en a pas 50, des boîtes).

Septembre

Idée numéro 17 : Foncez visiter tout ce qui est visitable

Depuis 1984, le troisième dimanche de septembre, ce sont les Journées Européennes du Patrimoine. Et à cette occasion, non seulement vous pouvez visiter tous les monuments habituels, mais vous pouvez aussi pénétrer les arcanes de tout un tas d’établissements fermés au public habituellement. Vous saurez que certaines mairies, comme celle de Saint-Raphaël par exemple, sont plutôt jolies. Et puis c’est rigolo de voir les salles du Conseil, où tout se décide. Profitez-en aussi pour jeter un œil aux autres monuments, basilique, mosquée, cathédrale, chapelles, etc. On n’est jamais déçu.

Idée numéro 18 : Ne ratez pas le Mangame Show

Non parce que bon, on a certes plein d’événements géniaux toute l’année, mais celui-là, à l’aube de la rentrée des classes, il est quand même particulier. Un très bon moment à chaque fois, toujours plus grand, toujours plus fun, et pour l’instant pas encore trop cher, donc on valide.

Octobre

Idée numéro 19 : Ne loupez pas votre Halloween, surtout si vous avez des gosses

Elle a fini par s’ancrer dans nos habitudes, cette fête d’Halloween. Alors pourquoi ne pas en profiter, la veille d’un jour férié ? De partout, on taille des citrouilles pour des concours, on organises des goûters pour les enfants, des sorties déguisées, des jeux en plein air, et le soir, les bars ouvrent jusqu’à pas d’heure pour des soirées d’anthologie. Alors bon, puisqu’on y est…

Idée numéro 20 : Visitez les domaines viticoles et prenez votre CB

Et oui, parce que le début du mois d’octobre, c’est la foire aux vins dans toutes les grandes enseignes…donc les domaines de la région sont eux aussi en effervescence. Directement du producteur au consommateur, c’est là que c’est le meilleur. D’autant qu’ici le vin est bon, et pas seulement le rosé. Et de surcroît, les domaines viticoles sont de très jolis endroits, tenus le plus souvent par des passionnés qui sauront vous expliquer mieux que personne ce que vous avez envie de boire (avec modération).

IMG_4701

Novembre

Idée numéro 21 : Participez au Téléthon

Épreuves sportives, bonnes actions, solidarité, défis collectifs, c’est toujours rigolo de participer à cette grande cause nationale qu’est le Téléthon. C’est le 1er weekend de décembre, mais c’est en novembre qu’il faut prévoir ce qu’on veut faire pour aider en s’éclatant.

Idée numéro 22 : Allez voir un concert d’IAM

Ils seront en tournée en 2017, précisément en novembre et dans toute la France. Des dates de feu qui s’annoncent, surtout celle de Nice le 14, et encore mieux, le 16 au Dôme de Marseille. Peut-être la tournée française de l’année !

iam-logo-jpg1

Décembre

Idée numéro 23 : Faites votre shopping chez les petits commerçants

Vous n’avez pas idée d’à quel point les petits commerçants de la Cavem se plient en quatre pour essayer de vous satisfaire. Ils ne nous ont pas filé un euro pour qu’on vous le dise, c’est simplement que nous, on les côtoie très souvent pour réaliser notre journal, et on les voit bosser comme des dingues, tirer leurs prix pour rester dans le « game », dénicher des trucs que le Dieu Internet peine à vous trouver. Parce qu’un pro de la chaussure sait ce qui va avec votre pantalon. Parce qu’une reine du costard saura vous reprendre les manches proprement pour zéro euro. Parce qu’une jolie composition florale, ça ne s’improvise pas. Bref, allez discuter avec des gens plutôt qu’avec un écran.

Idée numéro 24 : Et pourquoi pas un Réveillon de fou furieux ?

Un truc que vous n’avez jamais fait, dans un endroit où vous n’auriez jamais osé aller : un restaurant-cabaret, une salle de concert spécialisée dans le métal, un club libertin, un restaurant à couscous, un club-house de standing…On a toutes ces choses à portée de la main, il suffit de sortir de chez soi ! Et quand bien même, on peut rester à la maison entre amis, ça ne fera pas de 2018 une année pourrie !

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire