Karine et Polo voyages, voilà pour le nom de la boîte. Une petite agende voyages qui bosse depuis 20 ans, et qui assure, en proposant de nouvelles idées. Mais celle d’aller directement chez le client en Travel Truck, celle-là, fallait l’inventer ! Et bien c’est fait : un bureau mobile, une agence de voyages qui voyage, et qui ne reste pas enfermée dans une rue passante entre quatre murs, c’est là, l’avenir du voyage à la carte. Inauguré au Lobo Concept Store au mois de Janvier, c’est Karine qui explique, Richard Vainopoulos (président du réseau d’agences TourCom) qui valide, et Ibrahim Berbar qui se colle à l’interro.

Karine, qu’est-ce qu’un Travel Truck ?

C’est une agence de voyage itinérante, ce qui regroupe plein d’avantages : on se déplace chez le client, qui ne cherche pas à se garer, qui ne passe pas devant d’autres agences, on lui apporte des solutions directement. Un seul client à la fois, on les reçoit tranquillement, et on fait du sur-mesure. Une agence de voyage dématérialisée.

Richard Vainopoulos vous êtes le président du réseau TourCom et vous êtes venu pour cette inauguration du premier TravelTruck en France.

Et bien ça existe pour pas mal de services notamment pour la restauration, mais pour le voyage c’est complètement nouveau.

Le fait d’être dans un camion, c’est un véritable attrait ?

K : C’est un coup de pub, déjà. On peut aussi changer l’emplacement du camion, changer son habillage, on le fera deux fois par an. Et puis c’est un panneau publicitaire permanent.

R : Le comportement des gens a changé. Tout le monde a voulu travailler sur Internet, de la masse, faire du « gros », mais on revient vers quelque chose de plus posé. On retourne vers des clients qui veulent préparer des choses tranquillement, avec du confort, en tête à tête avec un interlocuteur qui les aiguille. Ce phénomène est un vrai plus.

Comment ça se passe, pour les emplacements, les événements ?

K : On voyage à domicile et sur RDV, je me déplace avec mon agence. Les emplacements fixes sont à définir.

R : Il y a beaucoup de demandes d’agences de voyage qui veulent adhérer au concept. C’est un élément ambulant mais le siège est toujours au même endroit, l’adresse est fixe, la paperasse arrivent toujours au même endroit.

Karine et Polo Voyages existe depuis 1998, mais le Travel Truck a trois ans. Qui a eu l’idée ?

K : J’ai toujours adoré les combis VolksWagen ! Mais Polo a eu l’idée d’un camion où on pouvait tenir debout, plutôt, il m’a fait redescendre sur terre. Alors on a pris un Peugeot Boxer. L’idée de départ était bien, quand même, non ? On est allés dans Salon du Vintage, on a vu tellement de jolis food-trucks, tous différents, bref…

Ce concept va se développer ?

R : C’est prévu. Cette formule a failli exister dans des autocars, mais c’était compliqué pour une histoire administrative, c’est plus simple dans un véhicule individuel. Donc oui, il y aura une phase de franchise et on risque de voir fleurir ces camions d’un genre nouveau, très bientôt. Même la Guadeloupe a fait une demande !

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire