Vous le savez sûrement si vous suivez l’actualité du sport local, ou simplement si vous faites partie de la caste à part des VTTistes : il y a depuis un an une installation incroyable à Roquebrune, plus exactement aux Issambres, l’Azur Bike Park. L’année dernière, les débuts fracassants de l’installation ont été marqués par la réception d’une manche de championnat du monde de FourCross, cette discipline de fous furieux qui descendent quasiment à la verticale, à quatre en même temps, et c’est le premier en bas qui a gagné.

Cette année, quelques petits détails ont changé. Le parc a trouvé quelques sponsors, a changé de direction (Karina Jousse s’y colle avec un grand intérêt, et Yvan Grasso, déjà très occupé au CCAS, garde un œil sur le sujet, lui qui était à l’origine du projet avec quelques autres). Et surtout, les pros du VTT ont envie de connaître et de faire connaître cet endroit absolument démoniaque pour dévaler les pistes avec vue sur la mer.

Une expédition test

Le dimanche 22, une coalition de malades mentaux du VTT s’est donné rendez-vous au sommet du Mont Cabasse pour dévaler des pistes. En tête de cortège, Cyril Meslier, qui est un rider internationalement titré en plus de bosser pour la société Sunex (qui distribue les marques Troy Lee Design, V8 et Norco), sponsor du parc. On lui a demandé ce qu’il pensait de cet endroit, il est catégorique : « on est très fier d’être partenaire. C’est très ludique, on a fait les circuits avec la mer à droite, la forêt à gauche, c’est technique, beau, roulant, y en a pour tout le monde. On peut rouler ici toute l’année, pour la société c’est un vrai outil de travail, on peut faire venir la presse tester les vélos, c’est un lieu génial. » Quand à la piste de 4Cross : « c’est de niveau international. On devrait pouvoir tisser des liens avec le Roc D’azur, ça serait évident. Il faut faire connaître ce lieu dans nos réseaux, et ça se fera naturellement. »

Une team, un apéro, la notoriété

« Le but, c’est de faire connaître le site aux pilotes professionnels, mais aussi à tous les pratiquants de VTT », explique Karina Jousse. « Ceux qui sont là viennent d’un peu partout dans le grand sud, ce sont des pilotes aguerris. Bientôt il y aura une équipe basée ici, si tout va bien. Le seul problème que l’on a actuellement c’est que l’on est plein tous les weekends, on est en quelque sorte victimes de notre succès !  »

Pour la forme, nous sommes montés dans un 4×4 par les pistes de remontée, et ben faut s’accrocher, parce que ça monte sévère ! En haut du Mont Cabasse, la vue est imprenable, sur le golfe de St Tropez d’un côté, sur la plaine de l’Argens de l’autre, c’est tout simplement magnifique et très compliqué d’accès à pieds. Même sans VTT ça vaut le coup ! Tous les bêta-testeurs étaient ravis de l’expérience, et les riders ont profité toute la journée des installations pour se familiariser avec ces parcours qui vont probablement devenir des spots d’entraînement privilégiés pour les pros, mais aussi pour les amateurs éclairés, de la région ou non. Car Roquebrune croît très fort en ce nouveau vecteur de tourisme, un peu comme les golfs, qui attirent une population ciblée.

Le soir, la boutique Riviera Bike de Puget, qui distribue les marques partenaires du parc, a accueilli la délégation pour un apéro dans le magasin, à la bonne franquette.

Bref, l’Azur Bike Park a de beaux jours devant lui !

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire