Vous ne le savez peut-être pas, mais le rire, c’est ma spécialité. Si, si. Sans rire. Je suis de tous les rendez-vous où il est question de se fendre la poire. J’étais au Festival du Rire de Saint-Raphaël en septembre. Au lancement de saison d’aggloscènes avec Valérie Lemercier en octobre. Et encore dans le public de Michaël Hirsch à Puget. Du coup, vous imaginez bien que pour moi, pas question de passer à côté des 3J comiques du centre culturel Victor Hugo à Puget-sur-Argens les 23, 24 et 25 mars. 3 dates, 3 showmen, 3 styles : Jo Brami, Stéphane Guillon, Tano, faites votre choix ou faites comme moi, faites-les tous !

« La vie à l’envers » de Jo Brami
Le 23 mars, c’est Jo Brami qui donne le coup d’envoi à Puget. Jo, c’est un gars bien de chez nous – il a fait ses années lycées dans notre chère agglo – qui s’est formé au hip-hop et à la comédie, a été primé au concours « Factorire » de Nice en 2010, et est passé par les théâtres parisiens et la chaine TV Comédie + avant de se lancer seul sur scène. « La vie à l’envers » est son premier one-man show et il le joue depuis avril 2015. Il y mêle sketches, personnages et stand-up sur ce postulat un peu déroutant d’une vie qui commencerait par la fin. Le teaser, disponible sur youtube, est prometteur. Une ambiance potache façon soirée entre potes, qui n’empêche pas de poser en filigrane la question – trop grave pour être prise au sérieux – du sens « réel » de la vie. A voir !
Jeudi 23 mars, 20h30 – Tarif unique : 10€

Stéphane Guillon, « certifié conforme »
Pour un homme dont on sait qu’il puise son inspiration dans l’actualité, le moins qu’on puisse dire, c’est que par les temps qui courent, il est sacrément gâté. La griffe « Guillon », c’est l’humour noir et insolent. Et de l’aveu même de son auteur, « Certifié conforme » est du pur Guillon, « décalé, corrosif, grinçant et poétique » : « je refais ma revue de presse, que j’actualise bien sûr. J’aime la politique fiction. Alors j’imagine qu’on est en 2050, Sarkozy est dans une maison de retraite et le FN au pouvoir »… On est bien d’accord, sur le papier ça ne fait pas rêver, mais sur scène il y a fort à parier que ça fasse marrer. Rendez-vous le 24 mars pour le certifier.
Vendredi 24 mars, 20h30 – Tarif unique : 20€

Tano, le one-man show dans la peau
Après Jo Brami, voilà encore un pur produit de notre belle terre méditerranéenne : Tano est né à Marseille et ne cache pas ses origines corses. Formé entre autres au cours Florent, il collectionne les prix des Festivals d’humour – pas moins de 15 à son actif ! – et doit ses début sur scène aux premières parties d’Anne Roumanoff et Noëlle Perna. C’est d’ailleurs à l’occasion de l’une d’elles que votre serviteuse l’a découvert sur le parvis du Palais des Congrès de Saint-Raphaël il y a 10 ans tout juste. Et vous savez quoi ? Il était déjà très bon. Dans son nouveau spectacle, il égrène les personnages déjantés dans lesquels il excelle, comme dans celui qu’il incarne dans le programme court hebdomadaire « Commissariat central » sur M6. Savez-vous quel est le point commun entre un chasseur nationaliste corse, une prostituée avant-gardiste acrobate et un clochard salarié à la Française des Jeux ? Un showman, un vrai !
Samedi 25 mars, 20h30 – Tarif unique : 15€

Billetterie : et dans tous les réseaux habituels www.ticketmaster.fr > Auchan, Cultura, Leclerc, wwww.francebillet > Carrefour, Géant, Magasin U, Intermarché

M’oiselle Jeanne

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire