La collaboration du Rotary et de la Fondation Gates remonte à 2007, lorsque la Fondation Gates a versé au Rotary 355 millions de dollars, et en réponse desquels le Rotary s’était engagé à verser une contrepartie de 200 millions de dollars en cinq ans. Lorsque l’organisation a atteint son objectif six mois avant l’échéance, la Fondation Gates lui a octroyé 50 millions de dollars supplémentaires.

Le grand manitou de Microsoft, lui, a confirmé en 2013 qu’avec son épouse et la fondation qu’ils ont créée pour dilapider intelligemment leur fortune complètement démesurée, il allait continuer de donner de l’argent en masse por lutter contre la polio, ou plutôt pour essayer d’éradiquer cette horrible maladie de la surface de la planète, en donnant deux dollars pour un dollar collecté par les rotariens du monde entier. C’était à Lisbonne en 2013, lors de la grande réunion rotarienne annuelle, et le boss de l’informatique n’y est pas allé par 4 chemins, même si c’est par le biais du PDG de sa fondation Jeff Raikes qu’il s’est exprimé : « lorsque les Rotariens allient leur passion pour une cause humanitaire au pouvoir de leur réseau mondial, rien ne peut les arrêter. La Fondation Gates est fière de vous compter parmi ses partenaires. Nous allons combiner la force du réseau du Rotary à nos ressources et ensemble, avec les autres partenaires de l’Initiative mondiale de l’éradication de la polio, nous allons anéantir cette maladie et transformer à jamais la santé publique dans le monde. »

Dans le cadre de ce nouvel accord annoncé devant plus de 20 000 membres de Rotary clubs de 160 pays réunis Lisbonne pour assister à la convention annuelle de l’organisation humanitaire (en 2013, donc), la Fondation Gates s’est engagée à verser, pour tout dollar alloué par le Rotary à l’éradication de la polio à hauteur de 35 millions de dollars annuels, le double et ce jusqu’en 2018. Beau geste.

Articles similaires

Laisser un commentaire