« C’est de la simulation de points neuro-vasculaires que l’on va travailler par diverses simulations. Par exemple avec des fréquences, avec des charbons que l’on va aller passer sur le point neuro-vasculaire et qui va le faire travailler par la chaleur. La réflexothérapie c’est un mélange de réflexologie et de points d’acupuncture mais sans les aiguilles. Pas d’effraction cutanée, pas de risque d’infection. Il y a des patients, comme moi, qui ont extrêmement peur des aiguilles donc c’est un gros avantage ! C’est une technique non invasive et très efficace. Elle est pour tout public, autant pour les problèmes de sommeil ou de colique du nourrisson que pour les problèmes de rhumatisme, de douleurs de cartilage chez les seniors. Aujourd’hui je viens proposer l’appareil de simulation par la thérapie des fréquences et c’est une technique qui va envoyer des fréquences pour diagnostiquer énergétiquement chaque organe du corps et va dresser un bilan énergétique qui est en corrélation avec le diagnostic physique. Ce n’est pas un diagnostic médical mais il concorde pas mal avec les pathologies déclarées. Donc non seulement on va diagnostiquer mais on va aussi remédier en envoyant des fréquences de remède qui vont s’apparenter à l’équivalent de la fleur de bach, de l’homéopathie… Et donc on va avoir une technique de soin qui va prendre en charge non seulement des douleurs physiques, mais aussi des troubles fonctionnels liés au stress, à l’émotion, ou à des traumatismes. »

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire