La maison connectée, la montre connectée, la télévision connectée, et pourquoi pas la prothèse auditive connectée? Jean Luc Bonnafous et Françoise Rojewski nous ont expliqué le pourquoi du comment. Quand la médecine devient elle aussi connectée, on est déjà dans le futur.

Qu’est-ce que vous présentez ?

JLB : On représente la société Oticon qui est une société danoise qui a la particularité de proposer une prothèse auditive qui analyse le son à 360°. Les algorithmes de la puce ont été créés spécialement pour la prothèse auditive et en l’occurence c’est la première prothèse auditive connectée et connectable aux réseaux environnementaux si ils sont équipés du « Bluetooth Low Energy » (BLE). Ça fait de l’interactivité, on a le son en streaming, en bluetooth…

La grosse différence entre la prothèse classique et celle que vous proposez ?

JLB : C’est la rapidité de la puce. On a 64 canaux, on analyse le son environnemental 500 fois par seconde et on a des débruiteurs c’est-à-dire que l’environnement va vous être amené et les bruits stressants vont être atténués pour faire resurgir la parole.

Pour l’utilisateur qu’est-ce qui change ?

JLB : Ça va lui permettre d’avoir moins de fatigue au quotidien.

FR : Ca va lui permettre de retourner là où il n’allait plus comme le théâtre ou le restaurant. Des endroits où l’utilisateur n’allait plus pensant que c’était une question d’âge alors que le fait d’entendre mieux et plus facilement va lui permettre de retourner là où il n’allait plus.

Vous parliez de tablettes et de smartphones qui règlent tout ça, comment ça marche ?

C’est des applications gratuites qui vont vous permettre d’interagir avec votre prothèse. Vous pourrez régler le volume mais aussi la société fait partie du cloud IFTTT qui est un regroupement de marque qui utilise le BLE et le porteur de prothèse auditive va pouvoir interagir sur les objets au quotidien. Un peu comme les maisons connectées, dans son propre environnement, l’utilisateur va pouvoir régler des fonctions auditives.

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire