L’INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économiques) est le checkpoint obligatoire pour toutes entreprises. En plus d’attribuer à toutes nouvelles sociétés l’immatriculation obligatoire, l’institut a développé un site interactif pour aider tous les créateurs d’entreprise à avoir une vision globale de leur future zone de marché.

Pourquoi l’INSEE est présent à cette journée ?

Marina Hocquet : Parce que l’INSEE a un site (www.insee.fr) et que sur ce site on peut accéder à un outil qui est totalement gratuit et qui s’appelle ODIL : Outil d’aide au Diagnostic d’Implantation Locale. C’est un outil qui permet de réaliser un début d’étude de marché pour un porteur de projet. Les futurs entrepreneurs peuvent sur cet outil choisir la zone où ils veulent s’implanter et la zone où ils comptent toucher leurs clientèles. Ils définissent l’activité qu’ils veulent exercer et ensuite l’outil produit une quinzaine de pages de documentation qui renseigne sur la population potentielle, une indication des entreprises déjà installées sur la zone qui exercent déjà cette activité. Cela permet de se faire une idée de la faisabilité de l’activité, de connaître sa pertinence sur le secteur.

Donc, c’est une carte qui répertorie tout ce que l’INSEE a déjà répertorié depuis toutes ces années ?

En fait quand on choisit la zone, c’est l’outil qui va sortir des statistiques sur la zone précisément. Sur la consommation du produit que la personne veut vendre ou créer, sur la structure de la population, etc.

Mis à part ODIL, l’INSEE se situe ailleurs dans la création de l’entreprise ?

Morgane Leconte : l’institut se situe à l’étape de l’immatriculation. Quand une entreprise se crée, elle a besoin d’un numéro SIREN, et c’est l’INSEE qui attribue ce numéro. Une personne physique comme une personne morale vont faire leurs formalités auprès d’un centre comme la chambre de Commerce ou la chambre d’Agriculture en fonction de son activité. Le centre de formalité nous envoie la demande d’inscription et on immatricule la société. C’est comme un numéro de sécu, mais pour une société.

MH : sur le site il y a également des conseils pour les entreprises pour prendre connaissance des démarches à suivre pour s’immatriculer ou pour choisir son code d’activité. Parce qu’en plus du numéro SIREN, il y a un code d’activité attribué à l’entreprise.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire