Le futsal a ses adeptes en club mais il y a aussi et surtout les amateurs. Les passionnés de football qui veulent se rencontrer en petit comité, entre ami, ou en mode teamwork. Les pros qui souhaitent parfaire leur technique de placement, leur physique, sur des terrains plus petits et donc plus compliqué à maîtriser. Les parents d’enfant qui ont besoin de se dépenser plus que les autres et qui sont dingues de football. Les fans de football qui ne conçoit pas regarder un match de foot seul dans leur salon… Pour toutes ces personnes, le Five a ouvert ses portes pour les accueillir. Petit point sur la place du football.

Stéphane, « Au five » existe depuis combien de temps ?

Depuis le 26 avril 2017 exactement ! On a mis un an pour monter le projet avec mes 4 autres associés. La veille de l’ouverture, on a invité des gars du futsal pour se faire connaître.

De quoi est composé la structure ?

Il y a 4 plateaux en tout : deux à l’extérieur pour du 5 contre 5 et deux l’intérieur pour du 4 contre 4 et du 5 contre 5. Il y a un snack, une terrasse pour se détendre et regarder des compétitions sportives à la télévision. Enfin, il y a une grande salle à l’étage pour regarder des matchs aussi ou à réserver pour ce que l’on veut.

Vous proposez donc des retransmissions de matchs. Vous faites quoi d’autres en dehors de la location de terrain ?

On fait les anniversaires pour les enfants. Je m’occupe de l’animation. Pendant une heure, sur le terrain, j’organise des jeux autour du football. Un fois qu’ils se sont bien défoulés, ils montent à l’étage – ou sur la terrasse quand il fait beau – où les parents ont préparé le gâteaux d’anniversaire et le reste. On fait les Bubble Bump aussi. On a une personne extérieur qui s’occupe de la DH de l’équipe de foot de Fréjus qui propose des perfectionnement pour les enfants jusque 13 ans. C’est du beau perfectionnement, où on travaille la technique essentiellement. On fait des tournois FIFA et PES aussi sur place avec Fun Radio en partenaire. Fun radio diffuse pendant une dizaine de jours la date du tournoi, les gens s’inscrivent sur leur site directement, il y a un tirage au sort effectué sur place qui sélectionne les 16 joueurs et le tournoi commence. Il y a des récompenses à la clé dont des heures gratuites par personne.

On doit réserver avant pour jouer ?

J’avoue qu’au départ il y avait de la place, mais la mayonnaise commence à prendre et les gens réservent une semaine à l’avance souvent pour avoir leur créneau préféré ! La fin de journée à partir de 18h est très sollicitée et donc très réservée. Après appeler 48h à l’avance suffit pour être sûr d’avoir une heure agréable. Si des clients appellent le jour-même, on se débrouille toujours pour caler l’heure de jeu. En journée, il y a rarement de problème.

Il y a des tournois aussi ?

Oui, on a organisé récemment un tournoi pour les U9. On a utilisé les deux terrains à l’extérieur, avec les parents on a mis un barbecue sur la terrasse pour la journée. On a contacté directement les clubs de Cannes, de Nice, de Saint Maximin, de Saint-Laurent du Var… On les appelle, on leur propose une date de tournoi, ils nous mettent en relation avec les éducateurs et ils viennent. Des fois c’est les parents qui nous demandent si on organise des tournois. Sur le dernier, il y a des parents qui ont monté une équipe avec leurs enfants pour participer ! C’est assez surprenant de voir la tournure que ça prend. On a signé un accord avec la FFF. Le district du Var vont demander aux clubs d’organiser des plateaux, des petits tournois chez nous, en échange, ils nous envoient des arbitres.

Vous faites beaucoup de choses pour les enfants ?

Oui, on a même mis en place des stages pour eux. Pendant les vacances scolaires, tous les après-midi, ça dure 3 heures. Je suis content de cette nouvelle prestation parce que les anniversaires c’est bien mais ça ne dure qu’une heure finalement. Moi quand les petits m’appellent par mon prénom, demandent à leurs parents quand est-ce qu’ils reviennent, et je suis super content !

En parlant d’équipe, il y a régulièrement des équipes semi-pro qui viennent ?

Complétement, il y a des clubs qui viennent avec les petits, mais il y a aussi la DH de l’étoile qui vient, ou les équipes 1 et 2 de l’AS Estérel. Ils réservent des créneaux quand il n’y a pas de match le week-end.

Ils trouvent quoi de différent ici ?

Ici c’est la technique et le placement qui va être privilégié. Le ballon ne sort pas sur ce genre de terrain, donc ça joue tout le temps, il n’y a pas de temps mort. Le terrain est plus petit aussi, et on joue à 5 maximum, donc on est beaucoup plus actif, beaucoup plus sollicité. C’est très physique et très rapide. Quand on ressort d’une heure de futsal, on est souvent plus fatigué qu’après une heure d’entraînement classique.

J’ai vu sur facebook que vous organisiez des matchs inter-entreprises. Comment ça fonctionne ?

C’est simple, une entreprise nous appelle et nous dit qu’elle aimerait venir jouer. Sur facebook, on annonce leur envie et on propose à d’autres entreprises de monter leur équipe pour les affronter. Ce soir on a Subway contre le restaurant O Vesuve. On fait ça tous les lundis soirs en général.

Donc on a pas besoin de trouver tous les joueurs pour venir ?

Non, on a même une liste de joueurs disponibles régulièrement. Quand des gens réservent et savent qu’ils leur manque un joueur, on fait passer l’info par texto à ceux qui le souhaitent et à chaque fois, un habitué nous recontacte pour intégrer la partie qui va être joué. Souvent, les gars finissent par s’échanger les numéros de téléphone et intègrent complètement l’équipe.

 

Le challenge

L’esprit de compétition et la convivialité sont deux éléments importants dans l’organisation du Five. Aussi, dans le coin snack, vous trouverez un tableau où une compétition « fil rouge » s’est monté. Pour faire le plus simple, une équipe gagne son match, elle est tenante du titre, il faut la battre. En ce moment l’Elite est la grande championne. Elle a été battu une fois par l’équipe Tarzan mais a repris son titre 3 matchs plus tard ! L’Elite est sur une série de 6 matchs gagnants consécutifs. Alors, montez une petite équipe et faites les descendre de leur piédestal !

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire