À la demande de Maquin Tif Tif sur Facebook, nous avons chroniqué des albums supplémentaires. Toute la rédaction se demande si on doit dire merci pour ce moment…

Black M – Éternel insatisfait (réédition)

Le mec décide de faire une réédition de son album un an après la sortie. Incroyable. Si la première version était déjà composée de 20 morceaux tous plus mauvais les uns que les autres, la réédition fait grossir l’album de 8 morceaux supplémentaires tout aussi nazes. Chaque seconde est un supplice, le pire de la musique faussement branchée y est. Black M est un véritable champion dans le domaine : avec un mot ou une pauvre phrase et un sample de zouk il te fait un morceau de 3 minutes 30. Avec des productions comme ça on peut sortir un album par jour. Des hashtags, la blague toute pétée de Jonathan, toutes les tendances d’aujourd’hui y sont. C’est mauvais, démodé avant de sortir, et pourtant ça vend. Le meilleur de la musique fécale définitivement.

 

Marwa Loud – Loud

 

Alors là je ne connais pas du tout. Le stagiaire me dit que c’est Jul en meuf. Je ne suis pas totalement d’accord parce qu’elle essaie en plus de chanter en mode R’n’B. Pourquoi elle roule les « r » ? On ne le saura jamais. Elle parle de sa réussite avant même de réussir c’est fantastique…. Allez je change de morceau. Tiens un featuring avec Jul : Double dose de caca. Désolé pour cette dernière phrase, mais il se passe un truc chamanique avec ce genre d’album, on réussit gentiment à perdre son vocabulaire. Elle dit dans un morceau qu’elle est « bidonne » et après avoir avalé le mot, et sans rien comprendre du contexte de la chanson, on peut tout de même dire qu’elle a raison.

Info utile : Hello a demandé de qui on parle, on lui a répondu « Marwa Loud » elle a compris qu’on parlait de fromage. Les vrais ont la référence!

 

L’Algerino – Oriental Dream

Apparemment c’est pas son dernier album, mais j’ai pris le premier qui arrive. Déjà que toutes ces critiques ne sont pas totalement objective, celle-ci le sera encore moins. Je suis d’origine algérienne, du coup je pourrais avoir du mal à être méchant. D’ailleurs je n’y arrive pas totalement, j’écoute ça un peu tendrement (même si ma frappe au clavier réveille tous les copains de la rédaction). J’écoute ça tendrement parce que finalement je suis en train d’écouter un mauvais groupe de Raï des années 80/90 du bled. Il y a tout : du synthé à tous les niveaux audibles, un chanteur qui présente son ingénieur son en début de morceau, on parle d’amour à deux dinars et de voitures. Il y a de l’autotune (les chanteurs de raï sont les pionniers de l’autotune). Je suis sûr que dans les mariages, on doit mettre des morceaux de l’Algerino maintenant. Il y a du génie là dedans, je vous le dis. Réussir à repiquer tous les sons les plus nuls du raï, mettre des textes en français dessus et faire danser tout le monde c’est génial. Bravo l’artiste, j’ai hâte de retourner au bled pour acheter ta K7.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire