Voilà un service qui vous rend directement service ! Nous avons rencontré le SID (Service Intercommunal de Démoustication). Un service proposé par la CAVEM qui officie depuis 2011 pour notre bien-être, en maîtrisant l’ennemi juré de tous les estivants : le moustique. Et on a appris un tas de choses, parce que non seulement au SID ça bosse dur, mais en plus l’équipe est pédagogue, la suite de notre exposé va vous le prouver.



Le cauchemar de l’été



C’est l’été, et comme chaque année, notre territoire proposera son lot de plages, d’animations, de barbecues, de monoï… Et de moustiques ! Depuis toujours, on se bat contre ce nuisible à coup de citronnelle, de bougies parfumées, de petits appareils à ultrason ou encore  de spirales anti-moustiques. Et chaque soir on se fait quand même bouffer par cette bestiole qui selon certains, n’a pour seul objectif que de foutre notre nuit de sommeil en l’air avec son bruit, ou de démolir notre joli bronzage à cause de sa piqûre. Mais ça c’était avant. Maintenant c’est (presque) pire. Parce que depuis 2007, chers lecteurs, nous avons été colonisés par un moustique 2.0 qui répond au doux nom de « Aedes Albopictus », ou au nom plus inquiétant de moustique tigre.

Il faut savoir que cette « saleté » a décidé de laisser la place au moustique traditionnel le soir pour nous piquer exclusivement le jour. Parce que dans une journée il y a 24h, il faut croire que nos chers moustiques ont compris qu’il y a de la place pour tout le monde. Mais ce n’est pas tout : le moustique tigre est plus dangereux car c’est un « vecteur potentiel des maladies de la Dengue, du Chikungunya et du Zika ». En gros, depuis 2007, si on ne fait pas attention ET qu’on ne connaît pas le SID, non seulement on ne dort pas la nuit et on se fait piquer, mais en plus on risque des maladies du futur. Génial, non ?



Un travail de fourmi contre les moustiques



Le SID donc est un service qui va vous faire respirer. Comme dit précédemment, le service est créé depuis 2011, date à laquelle – en gros – les nuages de moustiques ont disparu de la Base Nature. Les agents du SID ne sont pas nombreux mais ils ont la solution contre le moustique tigre, à savoir un travail de prévention et de précision sur tout le territoire de la CAVEM.



Nous vous rappelons encore que le SID a non seulement des solutions contre notre moustique traditionnel, celui de la nuit, mais également contre le moustique tigre. Toutefois, ATTENTION ! avant de faire appel à eux, vous devrez connaître quelques règles de base. Le moustique tigre peut pondre jusqu’à 200 œufs à la fois, qui deviendront à leur tour des moustiques en moins d’une semaine ! Pour accomplir cette ponte, Madame moustique (et oui seules les femelles piquent chez les moustiques !) n’a besoin que d’un tout petit peu d’eau et donc de notre non-vigilance. Un beau jour d’avril vous sortez sur votre terrasse boire un café et vous laissez la tasse. Le lendemain il pleut et la tasse se remplit de – allez – 2 centimètres. Vous avez une grande terrasse et beaucoup de tasses de café et donc vous laissez cette dernière 2 semaines dehors. Et bien vous voilà avec 200 moustiques tigre la première semaine et à peu près 20 000 la semaine suivante. Ce qui laisse à vos voisins bien sûr, la chance de partager votre malheur.

 

L’exemple de la tasse de café est un exemple pour sourire parmi des dizaines d’autres que les agents du SID constatent régulièrement à l’occasion de leurs visites dans vos jardins. Aussi, le SID et la rédaction de Bah Alors ? (parce que franchement nous non plus on n’en veut pas, des moustiques) vous demandent d’être extrêmement vigilants quant aux poches d’eau qui se forment sur les bâches de vos piscines, à vos réserves d’eau non hermétiques, à l’entretien de vos siphons de sols ou décanteurs, à vos piscines hors service, et à tout autre objet qui pourrait retenir de l’eau stagnante pendant plus d’une semaine.



J’ai tout vérifié, mais je suis envahi



Vous êtes irréprochables, vous êtes un lecteur de notre journal, c’est forcément la faute de quelqu’un d’autre ! Il se peut effectivement que le problème vienne de chez votre voisin, ou encore de l’avaloir d’eau de pluie de votre quartier infesté de moustiques tigres. Pour en avoir le cœur net, faites appel au SID (numéro vert : 0800 10 40 11) qui viendra chez vous et tout autour inspecter minutieusement tous les gîtes de ponte potentiels. C’est un travail long et fastidieux, mais qui peut vous faire passer un bien meilleur été, voire vous tranquilliser du printemps jusqu’en début d’automne parce que le moustique tigre est actif de mai à novembre, quand même. Alors soyez vigilants, parlez-en à vos voisins et si vraiment vous sentez que vous perdez la bataille contre nos chers suceurs de sang, appelez le SID. C’est bien et ça coûte rien, et en plus ils sont sympas !

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire