L’affiche 2018 des Nuits Off met en avant 78 spectacles pour 65 compagnies différentes. Du théâtre, mais pas que. Il y aura également des spectacles jeune public, de la danse et de la musique. Ce festival est avant tout un spectacle vivant qui ne cesse de se diversifier afin de rassembler toujours plus de fréjusiens.

 

L’association Les Nuits Off de Fréjus est l’organisatrice de cet évènement qui se déroule chaque été dans des lieux emblématiques de la ville de Fréjus, comme le théâtre de poche ou encore le cloître de la cathédrale. Cette année, plutôt qu’un appel aux dons dans l’urgence, ils ont opté pour l’organisation de spectacles de soutien, grâce à la participation bénévole de quatre compagnies et la mise à disposition des salles par les villes de Puget-sur-Argens et Fréjus, ainsi que du Forum.

 

Cette année, c’est seize représentations supplémentaires qui s’ajouteront à la programmation, grâce à une septième et ultime soirée. Un petit plus également pour les spectacles jeune public : un espace devant la scène sera réservé aux enfants. Mais les parents pourront naturellement s’installer derrière eux pour suivre la pièce.

 

Une cinquantaine de bénévoles seront présents sur place ainsi que les douze membres du conseil d’administration de la ville. Niveau sécurité, Les bénévoles assureront les contrôles à l’entrée et des policiers feront des rondes régulièrement, comme les années passées. Les frais de sécurité ont été conséquents puisqu’ils ont constitué à eux seuls, 100% du budget annuel. Néanmoins, la ville de Fréjus, comme chaque année depuis la création du festival, a été force de soutien pour faire face à tous ces frais. Mais c’est aux mécènes, aux entreprises locales et aux entrepreneurs qu’ils doivent la plus grande partie de leur soutien financier.

 

Pour le président de l’association, Claude Raffort, les compagnies et les artistes qui font habituellement les plus grosses audiences des Nuits OFF constituent non pas des « têtes d’affiches », mais des « têtes de ponts » pour attirer du monde au festival. Les troupes et les artistes régionaux sont de plus en plus nombreux, et la plupart d’entre eux, se sont constitués un public fidèle à la suite de leurs spectacles. Cette fidélité est l’une des caractéristiques des Nuits Off puisque certaines compagnies sont présentes depuis la naissance du festival. De nombreux spectateurs attendent avec impatience de connaître la programmation, que ce soit des gens de la région ou des touristes.

 

L’année précédente, 8600 spectateurs ont eu l’occasion de se rendre à ces festivités nocturnes, et le président espère bien battre ce record : « Si nous pouvons chaque année donner le goût du théâtre et du spectacle vivant à un plus grand nombre de personnes, offrir une affiche attirante à un public plus large, cela nous ravit. Mais l’aspect qualitatif nous paraît au moins aussi important que les chiffres ».

 

La convivialité, le talent et la diversité sont les maîtres mots du festival pour l’association. Et bien que la comédie soit le genre le plus demandée, elle se décline ici sous toutes ses facettes avec du drame, de l’humour et des parodies. Et au-delà de la comédie, le programme offre la possibilité de faire découvrir ou redécouvrir de grands auteurs classiques ou contemporains, mais également des compagnies qui proposent leurs propres écritures.

 

« Ce qui est important, c’est d’offrir aux Fréjusiens, mais aussi à tous les habitants et aux touristes de notre région, un événement qui soit à la fois populaire, culturel et festif » déclare le président de l’association.

Flyer NuitsOFFdepliant2018 (1)

Un tarif unique à 7 euros pour profiter pleinement de cette programmation et pour se trouver au coeur de la culture.

 

Laure Giorgis.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire