À 39 ans, et après une belle et longue carrière dans le reggae, Patrice était un des artistes les plus attendus de ce festival du Mas des Escaravatiers, cuvée 2018. Preuve en est : l’allemand a fait carton plein ce 17 juillet 2018 avec un concert complet et un public en feu avant même les premières notes du groupe.

En attendant avec impatience Patrice, un duo toulousain du nom de Satya nous fait découvrir leur version du reggae en lui donnant un style plus hip hop. Associant deux artistes (Sanka avec un grain de voix caractéristique et N-jin un beatboxeur talentueux), Satya c’est deux univers qui s’enchevêtrent pour une combinaison musicale inédite.

Il est 21h 30, le duo laisse la place à Patrice, très attendue par son public il apparaît sur scène avec un style décontracté, coiffé d’un bonnet orange. Durant le concert on ressent le plaisir du groupe à jouer dans un cadre aussi intimiste et conviviale que celui du Mas des Escaravatiers. Les artistes dansent sur scène, et très vite une ambiance festive s’installe. L’incroyable présence de patrice suffit à captiver le public. Pendant le set, l’artiste fait monter sur scène coup sur coup, deux spectateurs chanceux avec lesquels il danse, saute et bouge en rythme le temps d’une chanson. Patrice n’est pas avare de contact humain : il serre les mains de ses fans, invite la foule à chanter ses chansons, pour un moment de partage unique. Comme un pause dans le concert, Patrice invite un jeune à monter sur scène et saisir la chance de se produire sur scène à la guitare électrique le temps de deux morceaux.

Patrice est accompagné de sa choriste aussi souriante que sa voix est puissante. ll nous laisse entrevoir l’étendu du talent de cette dernière à travers une reprise du titre “Bang Bang (My Baby Shot Me Down)” de Nancy Sinatra pour l’introduction de son titre «Cry Cry Cry ».
Le groupe reprend la musique “Jump” de Kris Kross pour le plus grand plaisir du public qui se met à sauter sur ce rythme entrainant, puis revient à un morceau plus calme, reprise des Fugees « Fu-Gee-La » : souvenir de la première partie de Lauryn Hill qu’il effectue en 1999.

 

L’ambiance est folle au Mas et elle monte d ‘un cran quand il entonne Soulstorm, le plus connu de ses morceaux. Le chanteur quitte alors la scène mais le bruyant rappel du public, le fait remonter sur les planches accompagné de son groupe. Ils entament un dernier titre. Le chanteur laisse alors la scène aux musiciens, le guitariste prend possession de tous les instruments, guitare électrique, batterie, clavier pour des solos fantastiques qui mettent fin au concert.

Une belle soirée au mas des Escaravatiers commençant par le très original Satya et se terminant par l’inégalable Patrice, une scène enflammée : bref, un concert festif que l’on est pas prêt d’oublier.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire