fbpx

Comme chaque année, le Casino Barrière de Saint-Raphaël a accueilli LA conférence de presse qui annonce l’été. Cette conférence est celle du Festival des Jazz, premier grand événement estival de la ville, se déroulant du 5 au 9 juillet. C’est cette année la 39e édition du festival des jazz ouvre donc la saison estivale à Saint-Raphaël qui ne compte pas moins de 180 événements cette année. Et ce Festival compte aujourd’hui pas moins de 90 concerts sur la période. Quelques nouveautés se rajoutent à ce traditionnel festival :

Partenariat avec l’association Classic Jazz PACA : C’est une des nouveautés du festival, Pierre Muller, président de l’association, apportera une vingtaine bénévoles et participera aussi sur la partie artistique. Certains événements du Festival des Jazz seront animés par Classic Jazz PACA.

Déambulation : Dans les rues de Saint-Raphaël, sur le bord de mer comme au centre-ville, des déambulations de groupe de jazz s’organiseront jusque 1h du matin.

Village des Jazz : sur le Square Delayen, Mosaïque FM animera tout au long de ce festival des émissions. La ville et la médiathèque ont préparé dans ce village des animations et des intervenants jeunes publics. Une volonté qui s’inscrit dans la continuité de l’accession à la Culture pour les jeunes dans la ville de Saint-Raphaël.

Apéro au centre historique : La rue de la République accueillera deux soirées « apéro Jazz ». Un jazz festif à partir de 19h le vendredi samedi et dimanche du festival.

Sur la Place Coullet : comme chaque été, le cirque installera son chapiteau. Celui-ci servira à accueillir les groupes de Jazz manouche.

Le mot de Guillaume Decard, adjoint à la Culture : « Avec la Direction des Services Culturels nous souhaitons être force de proposition pour concocter de nouvelles surprises pour le public. Chaque année, nous essayons de nous remettre en question et de nous renouveler. »

La Programmation

Le Line Up

LUNDI 8 JUILLET : HUGH COLTMAN, UN ARTISTE AU SOMMET DE SA CRÉATIVITÉ !

Le plus français des chanteurs british nous avait enchanté avec son hommage à Nat King Cole sorti en 2015 et qui lui a valu depuis une Victoire du Jazz. Après avoir expérimenté le blues-rock, puis la pop et le jazz, le gentleman crooner nous revient avec bonheur et à juste titre présenter « Who’s Happy ? », fruit de sa plongée dans les racines du blues américain.

Hugh Coltman a toujours été parfaitement lui-même sans jamais être là où l’on l’attend. Britannique vivant en France, ancien leader du groupe blues-rock The Hoax avant de se muer en songwriter folk-pop puis en quadragénaire explorateur du plus beau patrimoine du jazz. Une nouvelle facette de l’aventure d’un artiste qui a décidé de s’affranchir des frontières, des formats et des habitudes.

Pour Hugh Coltman : « La musique de la Nouvelle-Orléans n’est pas forcément virtuose ; elle met en avant le cri essentiel. » Il ira donc là où il veut, dans une Nouvelle-Orléans sur laquelle souffle l’esprit des Cubanos Postizos de Marc Ribot, le jeu de piano de Rubén González sur le titre Buena Vista Social Club ou les climats de Swordfishtrombones de Tom Waits – des sentiments forts, des gestes francs, des saveurs musquées, des réalités drues habillées des félicités heureuses de la musique…

Un voyage musical et existentiel entre confidences et grand spectacle, entre exploration d’un patrimoine phénoménal et inspiration féconde d’un artiste au sommet de sa créativité.

Billetterie : Tarif 15€, gratuit pour les moins de 18 ans et les demandeurs d’emploi


À partir de 21h00 – 1ère partie DELVON LAMARR ORGAN TRIO

Créé en 2015, le trio de Delvon Lamarr a trouvé l’équilibre parfait entre soul, jazz et rhythm & blues. Un groove vintage à écouter sans modération !

MARDI 9 JUILLET : THE AMAZING KEYSTONE BIG BAND «  WE LOVE ELLA » !

Crée en 2010, le bouillonnant Amazing Keystone Big Band exprime à la fois l’esprit, l’âme des grandes formations de l’ère du swing-roi, et l’inventivité, l’ouverture, l’insolente virtuosité du jazz d’aujourd’hui. En 2018, il remporte la Victoire du Jazz du meilleur groupe de l’année. 

Le programme présenté pour ce concert, « We love Ella », est un hommage gorgé de swing à l’une des plus grandes voix du jazz. Née il y a un peu plus d’un siècle, Ella Fitzgerald demeure l’une des références absolues du jazz vocal. Alliant swing, élégance et humour à une rayonnante joie de vivre, la First Lady of Song transformait en or tout ce qu’elle chantait. En adaptant à sa manière son vaste répertoire, l’Amazing Keystone Big Band donne une seconde jeunesse à ces standards intemporels, au fil d’arrangements explosifs qui font rugir les sections de cuivres et de anches et briller le talent des solistes. Au micro, la jeune et talentueuse Célia Kameni endosse le rôle d’Ella sans mimétisme aucun, avec une fraîcheur et une personnalité qui n’appartiennent qu’à elle.
Let’s swing!

Billetterie : Tarif 15€, gratuit pour les moins de 18 ans et les demandeurs d’emploi

ZOOM SUR LES TEMPS FORTS DU FESTIVAL

Vendredi juillet – 22h45 – Jardin Bonaparte – Gratuit

Sly, Sly Johnson, Sly The Mic Buddah : du Saïan Supa Crew jusqu’à sa carrière solo, le chélebre beatboxer a multiplié les identités. Il s’impose aujourd’hui comme chanteur incontournable de la soul. Beat boxeur, rappeur, Dj, chanteur présent depuis plus de 20 ans sur la scène française, SLY JOHNSON est un artiste en perpétuelle évolution. A 40 ans, ce musicien méticuleux et ce vocaliste brillant écrit un nouveau chapitre… Avec ce 3ème album à son nom, Sly Johnson frappe fort. Présent depuis 20 ans sur la scène française, Sly Johnson cumule désormais un parcours riche dans le paysage musical, notamment avec une Victoire de la Musique et deux disques d’or avec le Saïan Supa Crew. Sur scène, il associe ses machines à la chaleur et au son organique du clavier, des guitares, de la basse et de la batterie. S’échappe alors un groove abrasif, une musique riche au carrefour du hip-hop et du funk!

Concert précédé à 21h00 d’un concert en projet pédagogiques avec les élèves du Conservatoire et l’ensemble de saxophone de Saint-Raphaël

Crée en 2013, The Show se réinvente aujourd’hui en revenant avec un nouvel album de compositions originales.

Le groupe puise son énergie et son inspiration dans l’amour, la passion, le voyage, la joie, autant d’éléments qui les entourent. Le plaisir de jouer est palpable, impossible de résister à l’envie de danser.

Dans ce nouveau show, on retrouve les tendances du Jazz d’aujourd’hui, tels les Robert Glasper, Louis Cole ou Snarky Puppy… Portée par des cuivres affutés qui peuvent se transformer en solistes endiablés, la puissante voix de Tanya Michelle apporte une touche soul pop funk en créant un subtil mélange, et donne une couleur originale. L’énergie de The Show fera vibrer le Jardin Bonaparte pour une soirée d’anthologie.

Samedi 6 juillet – 22h45 – Jardin Bonaparte – Gratuit

Né de la rencontre de musiciens issus d’horizons divers, Nojazz a vu le jour en 2001. Avec un premier album explosif paru en 2002, des concerts cultes aux quatre coins de l’hexagone et de la planète, NoJazz est devenu en quelques années bien plus qu’un groupe : un O.V.N.I musical qui déchaîne les passions.

No limite pour ces musiciens que seule l’inspiration spontanée liée au désir de faire danser le public, guide. Leur musique est un fin coktail de swing, d’électronique, d’acoustique, de jungle, de trip hop et fanfares, de melodies, samples et de funk hard bop à la sauce drum’n’bass sur fond de cuivres.

Les grands de la musique ne s’y sont pas trompés : Teo Macero, célèbre producteur de Miles Davies a produit leur premier album ; Stevie Wonder et Maurice White ont improvisé sur l’album “Have Fun” ; Claude Nougaro leur a confié la mise en musique de son célèbre “K du Q“ …Nojazz c’est aussi le célèbre “Boogaloo”, générique de Salut les Terriens…

Bref un groupe éclectique et fun qui refuse de se laisser mettre en boîte et mène sa musique sur les chemins de la création, au gré de ses voyages et rencontres musicales.

Dimanche 7 juillet – 21h00 – Jardin Bonaparte – Gratuit

Pour la première fois au Festival des jazz de Saint-Raphael, une Battle de jazz est organisée sur le Jardin Bonaparte le Dimanche 7 Juillet à partir de 21h30.

Ce groupe constitue pour la circonstance dans l’esprit des joutes musicales d’avant-guerre verra s’affronter 2 pianistes de renom THIERRY OLLE et ULF SANDSTROM, qui se connaissent « sur le bout des doigts ». Ils seront accompagnés de : Christophe LE VAN à la Contrebasse, Philippe LE VAN à la Batterie, Drew DAVIES au saxophone tenor et Daniel HUCK au saxophone alto.
Les Feetwarmers seront là et les danseurs n’ont qu’à bien se tenir !

TROIS POINTS DE BILLETTERIE A DISPOSITION DU PUBLIC

  • ACCUEIL DU CENTRE CULTUREL : Place Gabriel Péri – Du mardi au samedi, de 8h30 à 19h – Tél. 04 98 11 89 00 – billetterie@ville-saintraphael.fr
  • VILLAGE DES JAZZ : Esplanade Delayen (en contrebas du Jardin Bonaparte) du 5 au 9 juillet, de 13h00 à 21h00
  • PALAIS DES CONGRÈS : Port Santa-Lucia- Lundi 8 et mardi 9 juillet, à partir de 10h00

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire