Base nature : Richard Sert répond

Les opposants au projet de la Base nature avancent comme argument qu’il y a un coût pour le changement de destination des bâtiments et que la municipalité en sera redevable. Pourriez-vous nous en dire plus ? ... Lire la suite