Bah Alors ?

Yvan Glasian, le Monsieur Loyal du sport made in CAVEM

18 avril 2020
de Ibrahim Berbar

Délégué pharmaceutique de profession depuis plus de 30 ans, Yvan Glasian est surtout connu dans notre secteur pour sa présence lors des rendez-vous sportifs des grands clubs de la CAVEM. Ces dernières années, la passion du sport a rattrapé Yvan qui aujourd’hui, à 51 ans, est devenu LE speaker de l’Étoile, du SRVHB et d’autres clubs de la CAVEM quand son emploi du temps le permet.

 

Yvan, comment es-tu devenu le speaker de l’Étoile et du SRVHB ?

 

J’habite Théoules mais mon travail premier, celui qui m’amène à visiter les pharmacies tous les matins, me fait venir dans le Var. Je suis issu du milieu associatif où j’ai notamment été membre de la Jeune Chambre Économique. Par ce biais, je me suis retrouvé à donner un coup de main, une fois par mois, à la librairie Charlemagne de Fréjus, à un ami qui organisait des conférences pour une association littéraire. Je suis animateur au sens large du terme et j’ai de l’équipement, donc j’avais proposé d’aider mon ami en posant la première question et en sonorisant les conférences. C’est à cette occasion que j’ai rencontré Agnès Luque (Directrice de RCF à Saint-Raphaël, NDLR). On est resté en contact et un beau jour on a convenu d’une collaboration ensemble dans le sport.

 

Pourquoi ces équipes en particulier ?

 

Parce que tout simplement, j’ai commencé à suivre l’Étoile et le SRVHB pour le compte de la radio RCF et il s’est avéré qu’à un moment donné ils avaient besoin d’un speaker. C’est comme ça que je me suis retrouvé catapulté speaker du SRVHB et de l’Étoile Football Club. Il m’arrive aussi de faire quelques piges au SRVVB.

 

Ça fait combien de temps ?

 

Depuis trois saisons. J’ai commencé à l’Étoile et six mois plus tard le SRVHB est venu à moi.

 

C’est quelque chose que tu avais déjà fait avant ?

 

Je suis animateur dans l’âme depuis très longtemps puisque j’ai démarré à la grande époque des karaokés dans les années 90 ! J’étais spécialisé là-dedans parce que je suis chanteur à la base. J’ai fait du conservatoire plus jeune mais comme je ne travaillais pas assez, je me suis repositionné dans la variété. Après quoi, tu te maries, tu fais des enfants, tu divorces et tu reprends tes premiers amours quelques années plus tard ! (rires) 

 

Comment gères-tu le calendrier des matchs ?

 

L’avantage du SRVHB et de l’Étoile est que les calendriers ne se chevauchent pas. Le handball, c’est le mercredi et le football, pour l’instant, c’est le samedi. Concernant le volleyball qui est le vendredi ou le samedi, là il y a des risques de doublons et c’est pour cela que je parle de “pige” au SRVHB. 

 

Tu peux nous parler de la grande nouveauté en terme de live à l’Étoile ? 

 

On a fait quelques piges pour faire les commentaires sur la page facebook de l’Étoile lors des rencontres à l’extérieur. On a commencé par la webradio et en début de saison, nous avons eu une réunion pour se réorienter sur une web TV qui va démarrer dès le début du mois de novembre. Ça va être plus plaisant pour les auditeurs qui à défaut d’écouter des voix à l’antenne, pourront visionner le match.

 

On a le temps de parler de Mouille le Maillot ?

 

Avec grand plaisir ! Mouille le Maillot a la gentillesse de suivre tous les sports de la CAVEM et particulièrement le CARF et l’AMSLF Volley. De par mes activités de speaker et d’animateur chez RCF Méditerranée, je suis le SRVHB, l’Étoile et le SRVVB. Par cette complémentarité, on a décidé alors de monter une émission ensemble, “le débrief du week-end”, diffusée le lundi et qui a pour sujet les cinq grands clubs de la CAVEM. Interview et débat, voilà le thème de l’émission du lundi soir à 19h10 et qui est rediffusé le mardi à 11h30 sur 99.0FM ! (rires)

 

Quelles équipes faut-il suivre cette saison en particulier ?

 

Toutes. Le SRVHB ne disputera pas de coupe d’Europe cette année, les co-présidents du club ont le souhait de retrouver l’Europa League la saison prochaine. L’Étoile ambitionne la montée surtout que dans deux ans un nouveau stade va sortir de terre. Le CARF compte poursuivre cette belle saison dernière en allant encore plus loin dans les Playoffs, l’AMSLF Volley qui est monté de division l’an dernier, qui s’est très bien maintenu et qui peut cette année espérer plus encore. Et enfin le SRVHB a gagné la coupe de France au printemps dernier peut encore faire une belle saison. Il y a des enjeux dans tous les sports. On pourrait parler d’autres sports aussi comme le softball, les Comanches de Saint-Raphaël joue la Coupe d’Europe chaque année depuis onze ans !

 

Et avec tout ça, tu trouves le temps de tout faire ?

 

J’essaie car mon travail est prenant et que s’ajoute aussi à tout cela les animations de salon. C’est une question d’organisation et aussi l’avantage d’être divorcé ! (rires) Plus sérieusement, j’essaie parce que ça me plaît, que je suis passionné et que j’anticipe un peu ma fin de carrière sur cet axe-là. 

 

----------

 

Depuis peu, Yvan fait partie de l’ASMC : L’Association des Speakers et Maître de Cérémonie. Cette association consiste à déléguer des speakers dans toute la France. Lorsqu’une manifestation organisait par la Fédération Française a lieu à un endroit en France, bien souvent c’est le speaker en place qui officie. S'il est absent pour une raison ou une autre, la Fédération Française demande à l’ASMC de le remplacer.


 

Partager