Bah Alors ?

Kia ProCeed

02 mai 2020
de Thierry André

Dans la famille Kia, je demande le Shooting Brake, le nouveau fleuron de la gamme Ceed. Ce break de chasse reprend le nom de pro cee'd attribué à feu le coupé 3 portes. Sportif et séduisant, il est développé en Europe pour l'Europe, comme toute la gamme Ceed. Essai sur les routes catalanes non loin de Barcelone.

 

[ Coup de crayon ]

 

D'abord coupé, le ProCeed devient donc un grand break de chasse aux lignes élégantes et attrayantes. Après la Ceed berline et sa déclinaison break SW, voici donc un nouveau venu dans la famille. Pas de grosse révolution sur la face avant qui conserve l'identité de la marque avec, bien sûr, la calandre 'Tiger nose' (nez de tigre) cerclée de chrome. Seuls le capot et les ailes avant sont communs avec la berline. L'imposant bouclier, doté de prises d'air béantes, est spécifique au modèle comme le spoiler, léchant le bitume, qui se pare d'une baguette rouge sur GT ou grise sur GT Line. Les optiques renferment les projecteurs LED ainsi que les feux de jour emblématiques des sportives Kia. C'est de profil que le Shooting Brake exhibe sa robe particulière. La ligne de pavillon fuyante, spécifique aux carrosseries break de chasse, allie dynamisme et sportivité. Naissante à la base du pare-brise jusqu'aux ailes arrières, elle coiffe la faible surface vitrée au contour chromée. La vitre de custode s'orne d'un décroché de type aileron de requin qui valorise les 4,60 m du coréen. Seulement plus long de 5 mm par rapport au break SW et plus bas de 43 mm, le ProCeed paraît pourtant bien plus grand. La poupe aux ailes rebondies semble prête à propulser l'auto. Les feux, reliés par un fin bandeau lumineux éclairé de jour, soulignent un hayon très incliné surmonté d'un béquet digne de ce nom. La rétrovision au volant en sera un peu réduite, mais c'est un petit détail. Le bouclier, avec double canules d’échappements factices et chromées, est agrémenté également de larges ouïes latérales et d'un diffuseur sur GT. Le coffre, par l'architecture du pavillon plongeant, propose 594 litres (625 pour le SW). Suivant les versions, il s'ouvre automatiquement si vous manifestez votre présence clé en poche.

 

[ Vie à bord ]

 

On retrouve l'univers Kia avec une planche de bord issue de la berline Ceed. Ici, l'esprit sportif est au rendez-vous : pédalier en alu, abondance de surpiqûres rouges sur les contre portes, le soufflet de levier de vitesse, le volant ou encore les sièges (en cuir sur GT). On notera d'ailleurs leur excellent maintien lors de notre essai sur les routes sinueuses de Catalogne. La large console centrale est orientée vers le conducteur tout comme l’écran multimédia de 8 pouces. Il est doté des dernières technologies : navigation connectée TomTom live, caméra de recul ou duplication de l’écran de votre smartphone. La sécurité active n'est pas en reste avec les alertes que l'on ne présente plus : vigilance conducteur, surveillance des angles morts, freinage d’urgence avec détection piétons, reconnaissance des panneaux de limitation ou l’assistance au maintien dans la voie. Suivant les versions, ou en option, on aura droit à l'assistance de conduite dans les embouteillages (un pas vers l'autonomie) qui maintiendra votre ProCeed dans la voie en suivant le véhicule qui vous précède. Cette fonction est étendue avec le régulateur adaptatif avec arrêt et redémarrage automatique (nécessite la boîte auto) qui fonctionne de 0 à 130 km/h. Point de vue confort ,le combiné clim/chauffage bi-zone est très intuitif et à portée de main. Il surmonte les boutons des sièges, volant et pare-brise chauffant (par des micro-résistances dans le verre pour ce dernier) on pourra rajouter l'ouverture et démarrage sans clé, le chargeur par induction ou le réglage électrique du siège conducteur. Les mélomanes pourront apprécier la sono JBL à 8 haut-parleurs et caisson de basse. Pour illuminer l'habitacle, le toit ouvrant est de série dès le deuxième niveau et en option en entrée de gamme. Les finitions GT Line et GT voient l'arrivée, pour le marché français, d'une version intermédiaire GT Line Premium qui reprend quelques équipements à la GT.

 

[ Sur la route ]

 

4 blocs turbocompressés se retrouvent sous les capots, tous à la norme EURO 6d Temp, 3 essence et 1 Diesel. Le 'petit' 1,0 litre de 120 ch en sera l'entrée de gamme. En optant pour le nouveau 1,4 de 140 ch, vous aurez le choix entre la boîte manuelle 6 rapports ou la DCT7 automatique à double embrayage. Idem pour le bloc Diesel et ses 136 ch. Ces 3 moteurs sont disponibles sur les finitions GT Line et GT Line Premium. Le fleuron de la gamme, le GT, sera fier de faire entendre la sonorité de son moteur 1,6 essence... 204 ch exclusivement accouplés à la boîte auto DCT (couple 265 Nm), un bonheur pour nos premiers tours de roues. Passage des vitesses rapides, absence d'à-coup et relances fulgurantes. Le conducteur peut se faire plaisir en utilisant les palettes au volant ou encore mieux passer en mode Sport. On remarquera alors un durcissement de la direction ainsi qu'une réactivité optimisée des changements de rapports au détriment de la consommation qui frisera les 10 l/100 km. Quelques tours de circuit nous permettront de juger du bon comportement de la voiture. Toutefois, le bon compromis, qui allie bonnes performances et look sportif, sera le 140 ch associé à la boite auto et habillé de la version GT Line. Tarifs de 26 590 € (1,0 GT Line) à 35 290 € (1,6 D GT Line Premium). Notre GT d'essai s’affichait à 34 990 € et la 1,4 GT Line à 29 090 €. La nouvelle Kia ProCeed est garantie 7 ans.

 

Texte / photo © Thierry ANDRE

Partager