Bah Alors ?

L'horoscope du mois de mai 2020

13 mai 2020
de Thierry Saunier

Un marteau, des boulons, un tournevis ; poncer un mur, raboter une porte, planter un clou ; Mr Bricolage, Weldom, Bricorama ; agrandir une chambre, abattre une cloison, aménager un cellier ; une perceuse électrique, une truelle, un fil à plomb ; de l'enduit, du mastic, de la peinture jaune et bleue ; Castorama, Leroy-Merlin,  Bricoman. Ce confinement, c'était le paradis pour vous, non?

Gémeaux, vous êtes bricoleur. 

 


 

Jugez-en plutôt : John Cheever, Natalia Ginzburg, Jonathan Franzen...John Updike, Albert Camus, Richard Ford...Tennessee Williams, Tanguy Viel, Jay McInerney...Philip Roth, Pierre Michon, Peter Handke...Saul Bellow, Erik Orsenna, John Irving...James Joyce, Jean-Paul Sartre, Jonathan Lethem...Confinement, connais pas. Avant, vous lisiez ; après, vous lirez ; pendant, vous lisez.

Lion, vous êtes littéraire.


Pour vous, c'est vraiment la lose à tous les niveaux. Non seulement vous ne risquez pas d'avoir une attestation pour retourner travailler, et pour cause, mais de plus vous semblez une cible privilégiée du virus. A ce rythme, vous sortirez du confinement lorsque Macron aura l'âge que vous avez vous-même aujourd'hui.

Cancer, vous êtes retraité.


Vous êtes l'héroïne de la nation, vous êtes en première ligne, on vous applaudit au balcon à 20 heures. C'est bien joli, mais il y a 4 mois, d'autres  - ou les mêmes - vous qualifiaient aimablement de fainéante, de privilégiée, ou - injure suprême - de fonctionnaire. Ce n'est pas parce que vous avez le dévouement d'une conventine que vous avez la mémoire d'un poisson rouge. 

Balance, vous êtes infirmière. 


Abonné(e) à Spotify, accro à Deezer, intoxiqué(e) à YouTube, vous avez écouté Led Zeppelin et Blondie, Isaac Delusion et Tchaikovski, Carly Simon et Morcheeba. Confiné(e) ou dé, peu vous importe tant qu'il y a des riffs et des intros, des trilles et des solos, du moment que ça  swingue et que ça pulse.

Vierge, vous êtes mélomane.


Durant le confinement, vous avez acheté des produits de première nécessité ; enfin, selon votre interprétation : sucre glace, farine, oeufs, chocolat, pâte d'amande. Vous avez regardé des tutos sur Internet pour apprendre 1000 nouvelles recettes de cuisine, et en réaliser 100. La prescription pour le déconfinement est sans équivoque : un abonnement à Fitlane s'impose.

Verseau, vous êtes gourmand.


Le déconfinement ne sera pour vous que la suite immédiate, logique et cohérente du confinement : lire des livres, envoyer des textos, faire du vélo d'appartement - mais oui ! - et voir des DVD de 2532 minutes  suffit à remplir, et même, tant vous êtes bizarre, à illuminer vos journées. Faudra bosser un peu quand même, mais vous allez gérer. 

Poisson, vous êtes Thierry Saunier. 


Pourvu que le déconfinement ne vous empêche pas de poursuivre ce que le confinement vous aura permis  d'assouvir : revoir Bourvil et étudier Tarkovski - ça vaut mieux que l'inverse -, lire Serge Daney et débattre par textos avec vos amis des mérites comparés de Jim Jarmusch et Wes Anderson, de Quentin Tarantino et Christopher Nolan.

Scorpion, vous êtes cinéphile.


Vous continuez à travailler, mais dans des conditions sanitaires horribles : pas souvent de masque, pas toujours de gants, pas assez de pause pour vous laver les mains. Vous avez un salaire dérisoire, et des horaires merdiques - ou l'inverse.  Mais sans vous, les cols blancs, bleus ou rouges seraient dans une belle panade, vu que rien ne serait approvisionné nulle part.

Taureau, vous êtes manutentionnaire.


Vous êtes bien le seul, mais vous vous contrefoutez de la date du déconfinement comme de votre premier poster de "Onze". Pour vous, la vraie vie, la seule qui vaut d'être vécue, ne recommencera qu'avec le redémarrage des compétitions. En attendant ce jour béni, vous jouez les haters d'Olivier Giroud sur les réseaux sociaux, ou, pour les plus atteints, écrivez des articles aberrants sur des matchs vieux d'un demi-siècle. 

Sagittaire, vous êtes footeux.


Finies vos quatre séances hebdomadaires à ElitFitness, adieu vos joggings quotidiens, ciao vos matchs de tennis entre potes, bye bye vos sorties en vélo tous les trois jours. A la place, vous avez fait du binge watching de TV reality en vous gavant de chips, de glaces et de sodas. Ça va être compliqué de rentrer dans votre jean slim au moment du déconfinement.

Bélier, vous êtes (ou étiez) sportif.

 

Durant le confinement, rien n'a changé,  mais tout a été accentué : vous preniez votre température trente fois par jour au lieu de cinq, vous appeliez les urgences plutôt que votre médecin traitant à  chaque toux, vous ingurgitiez vingt pilules par repas, et non trois. Le bénéfice, c 'est qu'au lieu d'avoir toutes les maladies du Vidal, vous n'en aviez qu'une. Le monde entier est devenu aussi parano que vous, du coup vous vous sentez moins seul.

Capricorne, vous êtes hypocondriaque.




 

Partager