Bah Alors ?

[LIVE] Premier conseil municipal à Fréjus

26 mai 2020
de Ibrahim Berbar

Mardi 26 mai 2020. Après Saint-Raphaël, c'est au tour de Fréjus d'organiser son premier conseil municipal, post confinement, et après une victoire au premier tour du maire sortant David Rachline. La salle Riculphe réaménagée, sur toute la longueur, plexiglas séparant chacun des nouveaux élus, l'ambiance est plutôt apaisée et studieuse. Le conseil est maintenant composé de : David Rachline et son équipe "Fréjus réunie" (36 sièges), Emmanuel Bonnemain et sa liste "Notre parti c'est Fréjus" (4 sièges), Laurence Fradj et "Vivons Fréjus" (3 sièges), Julien poussin (1 siège) et Richard Sert (1 siège).

 

"Je suis candidat, monsieur le Doyen !"

 

Question une bien sûr : Élection du maire. Pascal Pipitone, en tant que doyen de la séance préside cette élection. Par ces mots, Emmanuel Bonnemain est candidat au siège de maire, tandis que Laurence Fradj annonce que le groupe "Vivons Fréjus" ne participera pas au vote. L'urne se balade, les élus votent et sans surprise David Rachline est élu officiellement, à 17h24, maire de Fréjus par36 voix pour. Maitre Bonnemain récolte 4 voix et il y a deux votes blancs. On pourrait presque croire que l'opposition n'est pas unie face à la majorité...

 

Reprenant son siège David Rachline tient à remercier sa liste pour son travail et les Fréjusiens qu'ils auraient "aimé voir nombreux ce soir", mais la situation actuelle ne le permet pas. Le maire démarre son deuxième mandat en ayant une pensée pour les familles touchées par le COVID-19, le personnel soignant notamment de l'hôpital Bonnet, les commerçants et le personnel municipal. Après avoir énuméré quelques actions de la municipalité face à l'épidémie, David Rachline revient sur sa décision de rouvrir les écoles les 4 et 8 juin après avoir choisi de les laisser fermer le 11 mai, raillant au passage ses opposants. Parlant de notre territoire non pas comme une station balnéaire, mais comme d'un territoire qui "a vocation a être un territoire dynamique pour ceux qui souhaitent s'installer et exemplaire dans le domaine environnemental", David Rachline énumère les actions promises lors de sa campagne, souligne et salue la victoire de Frédéric Masquelier à Saint-Raphaël et souhaite travailler encore plus avec les maires alentours.

 

Une opposition qui ne prend pas part aux votes...

 

Lancer les uns après les autres dès la question 2 (Fixation du nombre d'adjoints au Maire), les opposants décident de ne pas prendre part aux votes suivants, laissant la majorité voter rapidement les motions. Et c'est donc dans un silence religieux que les questions de l'ordre du jour s'enchaînent.

 

... Mais qui a travaillé son rôle.

 

Après une petite pause, Maitre Bonnemain prend la parole : "Il est normal que vous n'ayez pas à prendre les avis de l'avant et arrière-ban du conseil municipal pour toutes décisions.Néamnmoisn, nous ne voterons pour cette délibération. Nous refusons que le maire puisse avoir la possibilité d'emprunt sans avoir les tenants et aboutissants de cette décision". David Rachline s'engage à transmettre l'intégralité des éléments qui l'amèneront à prendre cette décision sans attendre le prochain Conseil Municipal. Le groupe "Vivons Fréjus" suit et ajoute que le CM ne doit pas être réduit à une simple chambre d'écoute. Question 5 : indemnités des Élus : Maitre Bonnemain s'abstient 5989€ brut une indemnité supplémentaire de 800€. Cette augmentation a quelque chose d'indécent. Nous nous abstiendrons". Richard Sert relève aussi et demande à ce qu'on supprime les 55000 euros de budget alloué au maire. Question 6 : Formations des Élus. Laurence Fradj considère que 8000 euros de budget pour la formation est totalement dérisoire et vote contre.

 

Dans une ambiance très calme, chacune des questions est relevée par les opposants, faisant part de leur avis en détaillant pourquoi ils votent contre ou pour. Le maire fraîchement réélu, écoute, prend note et les questions s'enchaînent.

 

Pour les commissions et désignations des membres, 15 postes étaient mis en place. M.Rachline propose à Laurence Fradj et Emmanuel Bonnemain de désigner une personne de leur groupe par commission. Richard Sert demande à ce qu'il y ait une place supplémentaire pour que Julien Poussin et lui-même puissent être à toutes les commissions. David Rachline accepte volontiers et après un petit échange rappelant les lenteurs du Conseil Municipal de Saint-Raphaël entre le maire et Emmanuel Bonnemain, l'ensemble décide d'aller plus vite en désignant tous les élus de commissions oralement.

Partager