Bah Alors ?

"Un noël pour chaque enfant" continue de récolter les jouets toute l'année

18 août 2020
Saint-Raphaël
de Enzo Zanchi

L’association « Un noël pour chaque enfant » continue les collectes de jouets pour la période de noël à venir. Nettoyage, désinfection et réparation des jouets, les petites mains des bénévoles s’investissent tout au long de l’année. 

 

Des joujoux par milliers, soigneusement emballés et disposés sur d’immenses armoires. Il y en a pour tout le monde, des voitures, des poupées, des peluches. Ici c’est le paradis du jouet.  « En ce moment, on stocke plus de 10 000 jouets dans notre entrepôt. On est pleins à craquer » assure Marité Noutsos, présidente de l’association. Cela fait maintenant 30 ans qu’elle et son époux Georges se mobilise chaque année pour qu’aucun enfant ne soit oublié. « Au début, on savait qu’il y avait des gens qui ne demandaient rien mais qui étaient dans le besoin pendant la période noël. On a alors commencé avec un carton de jouets, je me disais que ça n’allait jamais marcher. 30 ans plus tard, on est toujours là avec plus de 4000 jouets donnés pour le mois de novembre 2019 ». 

Les récoltes de jouets se déroulent le mardi et le jeudi de 13h30 à 17h dans l’entrepôt de l’association situé au 100 rue Châteaudun. Les jouets sont ensuite triés, réparés, désinfectés et contrôlés avant d’être donnés. Un travail de fourmis qui ne pourrait être réalisé sans l’aide d’une vingtaine de bénévoles qui jouent le rôle des petits lutins. « Nous avons une belle équipe. Ce sont des gens à la retraite plus ou moins. Leur rôle est d’emballer les jouets, de les réparer et aussi de tenir nos stands pendant les après-midis récréatives avec le cœur, le sourire et la bonne humeur ». 

Mais l’association est confrontée à un problème depuis quelques années. Des inondations qui menacent de dégrader le local mais aussi les milliers de jouets récoltés. « On aimerait vraiment avoir un local sain pour travailler dans de bonnes conditions, mais quand je vois ça ça me met en colère. Il y a vraiment un risque de dégrader tous nos jouets, on a une épée Damoclès sur la tête. » Des seaux pour récupérer l’eau qui s’écoule du plafond et des serviettes servent pour l’instant à limiter les dégâts : « On s’est déjà plaint, mais il n’y a rien qui bouge ». 

 

 

Une générosité sans failles avec de nombreux établissements

 

« Notre but est d’aider les enfants et les familles dans le silence et on est heureux de les aider. Ils savent qu’ils peuvent compter sur nous ». L’association travaille également avec de nombreux établissements dans tout l’Est-Var pour que personne ne soit oublié sous le sapin. Les Restos du Cœur de Fréjus, l’hôpital de jour de Cogolin ou encore celui de Trans-en-Provence, plus de 18 établissements de l’Est-Var font appel à Marité et Georges Noutsos pour la période de noël. En plus des dons de jouets, l’association participe également à des après-midis récréatives avec d’autres associations où les enfants peuvent venir accompagnés de leurs parents. Le prochain rendez-vous aura lieu le 13 décembre prochain à l’espace Aréna. 

Pour l’avenir de l’association, Marité et Georges Noutsos aimeraient passer la main pour profiter de leur retraite dans les années à venir. « C’est une belle association, une belle équipe. Mais pour le futur, on aimerait donner les rênes à un jeune couple qui serait prêt à faire perdurer l’association. C’est notre rêve si elle peut encore faire 20 ans. » 

 

Enzo Zanchi 

Partager