Bah Alors ?

C'est l'industrie du jeu de société qui gagne la partie

04 septembre 2020
de Agathe Chéreau

 

Monopoly, Trivial Poursuit, Mille Bornes... En pleine expansion depuis une quinzaine d'années, le confinement dû à la crise sanitaire n'a fait que confirmer le goût des Français pour les jeux de société. 

 

C'est presque un jeu de société chaque seconde qui se vend en France ! Preuve que tout ce qu'on veut, c'est être ensemble autour d'une table et surtout loin des écrans qui nous ont inondés pendant le confinement. Le partage, c'est la clé de ce marché plus que rentable qui attire de plus en plus d'entreprises. 

 

La France, le premier marché européen 

 

Avec plus de 1000 nouveaux jeux de société et jeux de cartes par an, la France s'impose comme pionnière du marché européen. Selon le cabinet d'études NPD, cette croissance n'est pas prête de baisser, on note une augmentation des ventes de 15 % tous les ans. À tel point que des événements regroupant les férus de jeux de société voient le jour. Près de chez nous, le Festival International des Jeux à Cannes accueille des milliers de visiteurs, enfants comme adultes. 

 

Un secteur en perpétuelle évolution 

 

Les deux leaders du marché français Hachette et Asmodée s'implantent dans d'autres pays, mais les Français se tournent de plus en plus vers de petits artisans et de jeunes auteurs. À la recherche de jeux dits "modernes", qu'on ne retrouve pas partout comme "Dominion" ou bien "Catan". 

Même le classique Monopoly se modernise, après avoir sorti une version "tricheurs", c'est pour les "mauvais perdants" que la marque Hasbro sort une toute nouvelle édition. 

 

Partager