Bah Alors ?

Qui sera élue Miss Saint-Raphaël 2020 ?

04 septembre 2020
de Arthur Deux

 

Pour la quatrième année consécutive, l’Association des Commerçants de Saint-Raphaël organise, le Vendredi 27 Septembre, l’élection de Miss Saint-Raphaël. Une cérémonie qui a lieu en clôture de la JNCP (Journée Nationale du Commerce de Proximité), et dont se félicite Jean Grolleau, président de l’ARCOR.

 

Qui peut se présenter ?

Il y a plusieurs conditions pour se présenter à Miss Saint-Raphaël. D’abord, il faut pouvoir justifier d’une résidence dans la ville. Pour les critères d’âge et de physique, il faut avoir entre 18 et 24 ans, mesurer plus de 1m70 et ne jamais avoir fait de chirurgie plastique (sauf chirurgie réparatrice). Comme pour les règles du comité Miss France, il faut également ne pas porter de tatouage voyant et/ou de piercing. Enfin il faut impérativement être célibataire et sans enfants.

 

Quel est son rôle ?

Dès son élection, Miss Saint-Raphaël devient l’effigie de la ville. Elle y est active, et présente dans beaucoup d’évènements. Elle peut par exemple donner le coup d’envoi - fictif - d’une rencontre sportive, ou être invitée à l’inauguration d’une nouvelle boutique en centre-ville. Elle représente également la ville en accompagnant le maire et les élus dans les cérémonies officielles. Cette année elle sera l’égérie de la campagne de communication sur les chèques cadeaux.

 

Et après ?

Etant donné que le règlement de l’élection est le même que celui de Miss France, après une année effectuée, une Miss peut s’orienter vers le concours régional, afin d’y tenter sa chance. Des portes peuvent donc s’ouvrir pour elles grâce à ce concours.

 

Qu’en pensent les raphaëlois ?

Certains peuvent, en premier lieu, trouver ça un peu « ringard » … Mais je suis satisfait de voir les sourires sur le visage des gens, après une photo ou un moment d’échange. Pendant la Braderie d’hiver, la Miss et ses dauphines ont un char dédié, et jettent du mimosa sur la foule. Cela peut faire vieux jeu, mais à chaque fois il y a beaucoup de bonne humeur.

 

L’organisation n’a pas été chamboulée à cause du Covid-19 ?

Sur certains aspects, oui. Pour le défilé par exemple, nous avons dû revoir quelques plans. Un nouveau « sens de circulation » a notamment été prévu, pour éviter tout contact entre les candidates. Sinon, elles auraient dû défiler tout en portant un masque. Vous imaginez le concours ? (rires)

 

Comment s’organise la journée ?  

La journée démarre avec un circuit du petit train, où les dix candidates sélectionnées seront présentes, accompagnées par la Batufada, afin de réveiller la ville ! Durant toute la fin de matinée, elles déambuleront dans les rues piétonnes de la ville. A midi, une sardinade organisée par le comité des fêtes est organisée à Agay. Ensuite, et ce pendant toute l’après-midi, petits et grands pourront s’amuser dans les nombreuses animations mises en place, ou assister aux démonstrations présentes dans toute la ville. Le 27 Septembre, c’est également la journée de la craie, qui avait rencontré un franc succès l’année dernière. Enfin, lors du dîner, la Miss et ses dauphines seront élues par un jury de sept personnes, composé de trois femmes, et de quatre hommes.

Partager