Bah Alors ?

Emily in Paris : la série Netflix plus parisienne que Paris

07 septembre 2020
de Agathe Chéreau

Netflix a dévoilé les premières images de la série Emily in Paris tout droit sortie de l'imagination de Darren Star, créateur de Sex and the City et de Beverly Hills. La série débarque le 2 octobre prochain sur la plateforme. 

 

Voilà une nouvelle qui va ravir les fans de Sex and the City. Après avoir dépeint la vie new-yorkaise, c'est à la vie parisienne que s'attaque le réalisateur Darren Star dans sa toute nouvelle série Emily in Paris. Tournée au cœur de la capitale l'été dernier, la série raconte l'histoire d'une jeune Américaine qui déménage à Paris pour le boulot de ses rêves dans une agence de marketing. Le but ? Apporter son "point de vue américain". On pourra suivre ses amitiés et ses histoires d'amour dans 10 épisodes de 30 minutes. 

 

Lily Collins dans le rôle principal

 

Pour incarner Emily Cooper, le réalisateur a fait appel à Lily Collins, récemment vue dans le film Netflix sur Ted Bundy avec Zac Efron. L'actrice, également coproductrice de la série, partage l'affiche avec Ashley Park (Les Chroniques de San-Francisco) et Kate Walsh (Grey's Anatomy). Les acteurs français Camille Razat, Lucas Bravo, Philippine Leroy-Beaulieau, Samuel Arnold, Alexandre Wetter et William Abadie donnent la réplique aux acteurs américains, pour un petit côté frenchie.

 

Une bande-annonce remplie de clichés 

 

Entre les rues impeccables, l'appartement sans vis-à-vis, le béret et les robes de créateurs, le teaser d'une minute cinq donne une vision fantasmée de la ville lumière, loin de la réalité. Les Français n'ont pas attendu pour réagir sur les réseaux sociaux, " Le Parisian Dream est aussi réel que l'American Dream", en se moquant gentiment de la série, "Trop pressée de voir l'épisode où elle va se perdre dans Châtelet Les Halles". L'erreur de trop se trouve sur le compte instagram de Emily in Paris, où on y voit sur une photo un pain au raisin appelé "chocolatine". Ok pour la vision carte postale de Paris, mais on ne rigole pas avec les pains au chocolat.

 

Partager