Bah Alors ?

La Mostra de Venise : fin d'une édition pas comme les autres

11 septembre 2020
de Agathe Chéreau

Le plus vieux festival de cinéma au monde a maintenu sa 77e édition malgré le contexte actuel. Depuis le mercredi 02 septembre, 18 films internationaux sont en compétition. Jurys, production cinématographique à l'arrêt, protocole sanitaire strict, on fait le point sur cette édition tout à fait particulière. 

 

"Nous ne pouvions pas ne pas faire le festival !", le directeur de la Mostra de Venise a donné le ton pour le premier festival de cinéma à avoir lieu depuis la crise du covid-19. L'industrie cinématographique retrouve enfin un peu d'espoir, surtout après l'annulation du Festival de Cannes il y a plusieurs mois. La remise du Lion d'or aura lieu samedi 12 septembre au Lido de Venise, lors d'une cérémonie animée par l'actrice italienne Anna Floglietta.

 

Plus de prudence, moins de paillettes

 

Un mur de deux mètres a été construit devant le Palais du cinéma pour éviter les attroupements, symbole de cette prudence sanitaire qui règne à la Mostra de Venise. Et ce n'est pas tout, les festivaliers ont la possibilité de voir les films mais, avec un fauteuil d'écart entre eux, ce qui réduit considérablement la capacité d'accueil du Lido. Le port du masque est évidemment obligatoire et des caméras thermiques surveillent la température du public sur tout le site et ainsi interdisent l'entrée à certaines personnes. Ceux qui viennent d'un pays qui ne fait pas partie de l'Espace Schengen devront même faire un test. 

 

Un festival qui se féminise

 

Souvent critiqué pour ses choix, comme la sélection de Roman Polanski en 2019 et le nombre de réalisatrices en compétition, le plus ancien festival du monde semble avoir pris de la graine. Cette année, 8 sur 18 films ont été tournés par des femmes, alors que ce chiffre était de deux l'année dernière. Alberto Barbera, le directeur artistique du festival, a précisé que "les films ont été choisis pour leurs qualités, et non par des procédures liées au genre". Pour la deuxième année de suite, le jury est présidé par une femme. Et qui de mieux placé que Cate Blanchett, engagée dans la lutte contre le harcèlement sexuel, pour remplir ce rôle. 

 

Les films Américains, grands absents de cette édition

 

Parmi les 50 pays représentés dans la programmation de 2020, les Etats-Unis manquent à l'appel. Hormis quelques exceptions, ni les stars, ni les blockbusters hollywoodiens étaient présents. Et pour cause, les sorties de films repoussées et certaines frontières toujours fermées. Cette absence pourrait expliquer le nombre important de réalisatrices en lice pour remporter le Lion d'or. Quoi qu'il en soit, cette 77e édition de la Mostra de Venise restera sûrement gravée dans l'histoire des festivals de cinéma.

Partager