Bah Alors ?

Interview Chloé Charrault : Miss Var 2020

25 septembre 2020
de Arthur Deux

Le 9 Février dernier, Chloé Charrault, originaire de Fréjus vit sûrement une des plus belles soirées de sa vie. Agée seulement de 19 ans, elle remporte l’élection Miss Var 2020. Elle participera donc au concours Miss Provence 2020, le 24 Octobre. L’occasion pour elle de répondre à quelques questions.

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 19 ans, je suis en 2e année d’un BTS négociation et relation client. J’aimerais poursuivre sur une licence dans l’évènementiel. Etant passionnée depuis petite par l’univers de la mode, je souhaiterais travailler plus tard dans l’organisation de défilés. En parallèle, je fais également de la danse classique, depuis près de dix ans.

 

Pourquoi as-tu décidé de participer à Miss Var 2020 ?

Depuis petite je regarde les concours de Miss avec des étoiles dans les yeux. Et cette année, des copines m’ont vraiment poussée à m’inscrire. Qui ne tente rien, n’a rien. Alors je me suis lancée, et finalement j’ai gagné !

 

Comment était la soirée de l’élection ?

J’y suis allée pour prendre du bon temps, sans me stresser. Toutes les filles étaient très sympathiques, il n’y avait vraiment pas d’esprit de compétition malsain. Le reste de l’organisation, les coiffeurs, maquilleurs et chorégraphes étaient également très chaleureux. Le moment était incroyable, entre les défilés et les belles tenues c’était très émouvant. Au-delà de la victoire, le plus beau c’était de voir ma famille me regarder, fière de moi, avec les larmes aux yeux.

 

Quels changements ça a apporté dans ta vie ?

Avec le confinement qui a suivi, je n’ai pas participé à des évènements qui auraient pu s’organiser. C’est le soutien sur les réseaux sociaux qui m’a beaucoup surprise. C’est valorisant de voir des inconnus vous envoyer un message pour vous encourager. J’ai même des petites filles qui viennent me parler et me féliciter, c’est très cool !

 

Pour toi, qu’est-ce qu’une Miss ?

Au-delà du physique, une Miss représente des valeurs, défend des causes. Ce qui fait la différence devant le jury, c’est le discours et c’est là qu’il faut tout donner. C’est à ce moment qu’on prouve au public qu’on est là pour quelque chose, pour les représenter ; pas seulement pour montrer notre corps et notre visage. Pour moi, le plus important c’est d’avoir confiance en soi, afin de montrer aux Français qu’ils peuvent aussi avoir confiance.  

 

Comment tu te prépares pour le concours ?

Physiquement, hormis prendre soin de ma peau et de mes cheveux, je ne me suis pas lancée dans un régime ou dans un programme sportif. En revanche, il y a une préparation mentale. C’est une étape plus importante, il y a beaucoup de stress, alors j’essaye de mon concentrer sur ce que je voudrais transmettre le jour de l’élection. Je veux vraiment vivre l’élection Miss Provence comme celle de Miss Var, avec de la bonne humeur et du partage, dans une optique très positive.

 

Si tu avais un message à faire passer, lequel ce serait ?

Si je suis élue Miss Provence, je profiterai de ma parole et de ma visibilité pour défendre principalement le mouvement féministe. Parler des femmes battues, des féminicides, car je trouve qu’il y a encore beaucoup de laxisme sur le sujet en France. Dans un autre registre je défends également la cause animale. En plus des animaux battus, je pense qu’il faut aussi s’informer sur la réalité, pas toujours très rose, des zoos et des parcs aquatiques.

Partager