Bah Alors ?

L’heure du conte à la Villa-Marie

12 janvier 2021
de Thomas Lajous

Tous les mercredis du mois à compter d’aujourd’hui, la médiathèque Villa-Marie organise des rendez-vous jeunesse. Sous la thématique des livres, appelée « L’heure du conte », la médiathèque souhaite, ce mercredi 6 janvier, transmettre la passion du livre aux enfants. Une passion qui se perd chez les nouvelles générations, mais qui est pourtant fondamentale. 

 

Eloïse Labonne travaille à la médiathèque, elle participe à la recherche des thématiques et aux ateliers de fabrication autour des livres. « On apprend aux enfants le recyclage des livres à travers les origamis ou les marque-pages ». Avant la Covid-19, ces ateliers pouvaient accueillir jusqu’à 40 enfants. Aujourd’hui, ils ne peuvent en accueillir qu’entre 6 et 10 maximum. Malgré une situation sanitaire qui limite la portée culturelle auprès des enfants, Eloïse espère « que cette journée leur plaira, pour que le livre apparaisse ludique, et leur donne une première bonne base. On cherche à amener une simplicité, avec le plaisir d’ouvrir un livre ».

 

Une passion du livre qui se perd

 

Le plaisir de lire se perd. Alice Balhan est psychothérapeute et remarque ce changement. Pourtant la lecture est primordiale chez les plus jeunes, comme elle l’explique : « Ils apprennent leur langue, cela sollicite le visuel et l’attention. Cela a un effet très positif sur le cerveau ».

Solliciter le sens visuel, c’est aussi renforcer leur imaginaire et leur ouverture d’esprit. « Les enfants qui lisent tôt, ont un désir de connaissance et de culture plus fort. Ils ont plus de chances de réussir ». Alice encourage les évènements, comme celui organisé à la médiathèque, qui intéressent les enfants et les captivent avec des petites histoires et des contes. Une habitude qui se perd aujourd’hui avec la technologie et les écrans, symboles d’une régression culturelle.

Partager