Bah Alors ?

Les masques “fait-maison” interdits, le maire de Fréjus réagit

19 février 2021
Fréjus
de Nicolas Le Sanne

Un nouveau décret a été voté par le gouvernement, interdisant l'utilisation des masques dit “fait-maison” dans les écoles françaises. Pris au dépourvu, de nombreuses familles se sont plaintes. Le maire de Fréjus David Rachline a décidé de réagir. 

 

Les masques “fait-maison” ne pourront plus protéger les enfants dans nos écoles, c’est ce qu’a décidé le gouvernement il y a peu. Dans une interview, Olivier Véran, Ministre de la Santé, disait mi-janvier : “Le masque artisanal qu’on fabrique chez soi avec la meilleure intention du monde, en respectant les normes Afnor, (…) n’offre pas nécessairement toutes les garanties nécessaires”. Deux semaines après, les paroles sont devenues des actes. Le gouvernement a jugé que les masques “fait-maison” ne protègent pas au maximum contre le Covid et encore pire face aux nouveaux variants qui arrivent sur notre territoire. D’après une étude, les masques en tissu ne filtrent que 70%  des aérosols, soit un seuil bien trop bas pour l'État qui a donc décidé de les bannir.

 

Le maire de Fréjus répond efficacement

 

Face à cette décision, la réaction des Français a été mitigée. Certains jugeant que le moment du passage à l’action est bien trop rapide. En effet, cette décision s’est appliquée dès le lundi 8 février. Pour combler cette insatisfaction, le maire de Fréjus David Rachline a décidé de distribuer des masques de catégorie 1 fabriqués en France et lavables 100 fois devant les écoles.

 

Ce sont donc 3000 masques qui ont été distribué pour les élèves allant du CP au CM2, l’Adjointe à l’enfance et à l’éducation à la mairie de Fréjus, Sandrine Crepet, a déclaré : “Une mesure qui a mobilisé l’ensemble des services de la Ville pour pouvoir, dès ce lundi, faire en sorte que chaque enfant ait son masque lavable. La municipalité met tout en place pour protéger les enfants et soutenir les familles en ces temps troublants pour tout le monde”. Cette aide a donc été apportée à tous ses élèves, soit aux 12 écoles élémentaires de Fréjus. 

 

Crédit photo : ©Ville de Fréjus

Partager