Bah Alors ?

Magazines en ligne

Axé actu locale, culture et conso, il est  imprimé tous les mois. Dans ses pages, nous allons
à la rencontre de personnalités qui font vivre la communauté d’agglomération dans des interviews

fleuves qui vous étonneront à chaque fois. Aussi, des chroniques musicales, des critiques cinéma,
ou encore des tests consommateurs vous attendent dans ce mensuel pour la modique somme de 0€.

Bah Alors n°32 - mai 2020
En mai, lis ce qu'il te plaît !
mai 2020
Gratuit

LE MOT D'IBRAHIM BERBAR

On décompresse. On déconfine.

 

Vous avez fait le taf pendant presque deux mois, maintenant vous pouvez arrêter de lire, de promener le chien, de cuisiner, de faire des joggings près de chez vous ; vous pouvez ressortir.

 

Fini l’eau claire en bord de mer, la couche d’ozone qui se referme, la pollution qui s’atténue, le silence toute la journée. Et bientôt, ce sera super : on ne reverra plus les étoiles le soir.

 

Vous pouvez dès à présent faire la queue à 8h du matin pour enfin acheter des fringues chez Zara, vous entasser dans des transports en commun, une écharpe servant de masque, pour aller bosser en open space. Depuis lundi 11 mai, vous pouvez picoler sur les bords de la Seine entre amis - attention toutefois : faites des petits groupes de 10 espacés de 1m50. Avec le déconfinement, vous avez aussi le droit de vous balader à peu près où vous voulez, sans attestation à moins de 100 kilomètres, dans tous les centres commerciaux bondés, parce que “c’est bon de revoir du monde”.

 

J’espère que comme moi, vous avez hâte de retourner en confinement après avoir passé un moment dehors mémorable pour combler le cruel manque d’achat impulsif. On sera bien quand on re-restera chez nous, maintenant on en a presque l’habitude.

 

PS : L’Université des fake news, sponsorisée par les réseaux sociaux et les chaînes d’info continue, distribue les diplômes d’épidémiologiste et de virologue à tous les acharnés des complots faciles. Pour récupérer le vôtre, il suffit simplement de copier-coller ce message sur votre profil Facebook (qui va devenir payant dans pas longtemps) et de taguer vos amis préférés.